Rencontre avec la Ministre de la Fp : Solidaires Fp appelle à la vigilance


Tract Solidaires Fp
documents joints
audience fp
document PDF - 1019.8 ko










Rencontre Solidaires Fonction Publique
et Madame LEBRANCHU, nouvelle Ministre de la Fonction Publique
Solidaires Fonction Publique appelle à la vigilance



Lors de sa première rencontre avec la nouvelle Ministre de la Fonction Publique, le mardi 5 juin 2012, Solidaires a abordé l’ensemble des sujets prioritaires pour les agents de la Fonction publique.

Emplois, RGPP, RéATE, pouvoir d’achat, délai de carence, retraites, carrières, action sociale, conditions de travail, dialogue social et droits syndicaux.

Tous ces thèmes ont fait l’objet, de la part de Solidaires FP, d’une intervention appelant à une véritable orientation porteuse d’espoirs pour toutes et tous.

Le message ministériel est clairement différent de celui du gouvernement précédent : défense résolue du service public ; reconstruction du dialogue social ; défense de l’Hôpital public ; attachement au Statut ; réflexion sur les missions …

Autant de thèmes pour lesquels nous exigeons une véritable réflexion de fond qui doit se traduire par des décisions concrètes, immédiates pour certaines, en vue d’une amélioration réelle de la situation de la Fonction publique.

Pour autant, les propos de la Ministre ne nous ont pas forcément rassurés car aucune annonce majeure, nous laissant espérer des changements profonds immédiats, n’a été faite.

Emplois,
RGPP,
RéATE

Si l’annonce d’un abandon de la RGPP est confirmée … rien n’est clair sur la gestion de l’emploi au regard de la création affichée des 60 000 emplois à l’Education Nationale et des 1 000 emplois dans la Justice, la police et la gendarmerie.

La réaffirmation de la gestion à « effectifs constants » n’augure rien de bon et laisse à penser que le gouvernement effectuera, encore, des suppressions de postes dans certains secteurs.

Certes, la politique fiscale volontariste qu’il entend mettre en place doit permettre la réalisation de recettes supplémentaires, mais pour ce faire ce sont des créations de postes qu’il faudra faire dans certaines administrations et pas le contraire !

Notre message a été clair : Solidaires Fonction Publique s’opposera frontalement à toutes nouvelles suppressions d’emplois !

Il y aura bien un bilan sur la mise en place de la RéATE mais, en réalité, hormis la volonté ministérielle de rendre cette organisation plus lisible et plus cohérente, rien n’est dit sur les conséquences concrètes pour les agents aujourd’hui totalement victimes de cette réforme inepte.

Solidaires poursuivra son combat pour retrouver une lisibilité des missions de services publics sur tout le territoire.

Concernant la Fonction Publique Hospitalière



Le message, là aussi, est nouveau : la loi Bachelot sera revisitée pour remettre l’hôpital public au coeur du système de soins. Pour autant la Ministre milite en faveur de la régionalisation et considère que le problème n’est pas tant l’existence des ARS que le contenu des missions qu’on leur confie.

Ce maintien, Solidaires ne le partage pas. Les ARS sont aujourd’hui le bras armé de la déstructuration du système de santé. Nous n’avons, en revanche, eu aucune annonce concernant le renforcement en effectif des hôpitaux.

Concernant la Fonction Publique Territoriale

Solidaires FP a dénoncé l’accroissement dramatique de la précarité. De même, nous avons dénoncé les inégalités de traitement entre les agents selon leur appartenance à telle ou telle collectivité.

La Ministre a réaffirmé son attachement au statut des collectivités territoriales tout en revendiquant le maintien de la libre administration. Elle s’engage à faire évoluer l’harmonisation des régimes indemnitaires.

Pour Solidaires FP le combat contre la précarité est une priorité, dans les trois versants.

Nous devrons, encore et encore, mettre toutes nos forces pour stopper cette spirale de fragilisation des agents.


Pouvoir d’achat et carrières  : rien de concret  !



Décrochage par rapport à l’inflation depuis dix ans, gel de la valeur du point d’indice depuis 2010, prélèvement au titre de la journée de carence en cas de maladie … blocage sur les carrières, tassement des grilles dû principalement aux effets du SMIC, contingentement du 8ème échelon….

Sur tous ces sujets la Ministre a montré une extrême prudence qui ne peut nous satisfaire.

Même sur le délai de carence, l’abrogation de cette loi ne semble pas si évidente, compte tenu de l’effet public/privé ! Pour Solidaires, la Ministre doit de toute urgence donner un signe fort aux agents les plus fragilisés, à tous les agents soumis à des conditions de travail de plus en plus difficiles, allant jusqu’à en pousser certains à des gestes extrêmes. Solidaires Fonction Publique va, très rapidement, adresser des fiches techniques à la Ministre, sur tous ces sujets, y compris sur ceux qui, faute de temps, n’ont pu être abordés (Egalité Femme/Homme - Action sociale – Fonds d’insertion pour les handicapés – PFR – Entretien d’évaluation, etc) en expliquant pourquoi il nous semble urgent que le nouveau gouvernement apporte des réponses favorables.


Dans la période particulière (mise en place d’un nouveau gouvernement, élections législatives), Solidaires Fonction Publique maintiendra la pression pour la défense de nos revendications.

Nous devrons être très vigilants face aux annonces qui seront faites dans les prochaines semaines. Notre participation à la Conférence Sociale du mois de juillet devra nous permettre de faire avancer tous ces sujets.

Si nécessaire, Solidaires Fonction Publique appellera à la mobilisation de toutes et tous afin obtenir satisfaction sur nos légitimes exigences.


Paris, le 7 juin 2012


Pour télécharger ce Tract, cliquez dans "Documents joints"


rédaction en haut menu rapide