Randstad et Faurecia peuvent renoncer à quelques milliers d’euros !


Tract SUD Intérim Solidaires - Section syndicale RANDSTAD
documents joints
randstad
document PDF - 230.6 ko








Demander aux intérimaires et aux chômeurs/ses de rembourser est honteux !



La société d’entreprise RANDSTAD exige de 72 intérimaires de l’équipementier automobile Faurecia, à Montbéliard (Doubs) qu’ils et elles remboursent une partie des salaires perçus depuis plusieurs mois.

RANDSTAD s’est trompée dans les feuilles de paie et veut faire payer les intérimaires !

Les sommes n’étaient pas très importantes chaque mois, mais au total maintenant, cela représente entre 1500 et 4700 euros … que ces salarié-es ne peuvent payer car leurs revenus leur permet seulement à peine de vivre.

Durant des mois :
FAURECIA a exploité ces intérimaires.
RANDSTAD s’est enrichi grâce à ces intérimaires.
FAURECIA et RANDSTAD peuvent s’entendre pour éponger ces sommes importantes pour les intérimaires, dont certaines sont aujourd’hui au chômage.

Par leur travail, ces intérimaires ont déjà largement financé FAURECIA et RANDSTAD et ces sommes ne représentent rien pour les actionnaires de FAURECIA et RANDSTAD.

Chiffre d’affaires de RANDSTAD :
En 2011, 16, 22 milliards d’euros
en 2010, 14,18 milliards
en 2009, 12,40 milliards

Chiffre d’affaires de FAURECIA :
En 2011, 16, 19 milliards d’euros
en 2010, 13,80 milliards
en 2009, 9,29 milliards



rédaction en haut menu rapide