La Poste ne doit pas jouer avec notre argent !


Communiqué et lettre au ministre du Redressement productif Solidaires / Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics FUT-ST
documents joints
lettre
document PDF - 164.4 ko

communique
document PDF - 177.9 ko









Carte Bancaire à débit différé
La Poste ne doit pas jouer avec notre argent !
La Poste ne doit pas modifier unilatéralement le contrat passé avec les usagers !



Depuis début juillet, La Poste signale aux détenteurs et détentrices d’une Carte Bancaire à débit différé que les prélèvements ne seront plus effectués le 5 du mois suivant mais le dernier jour ouvré du mois en cours.

* La Poste prend une décision qui modifie unilatéralement le contrat passé avec 840 000 personnes !
* La Poste prend une décision qui va mettre en grande difficulté des milliers de ménages : pour beaucoup, les comptes seront ainsi prélevés avant que salaires, pensions ou minima sociaux n’y soient versés !


Nous étions très nombreux à contester la transformation de La Poste en Société Anonyme il y a deux ans. Voilà une des conséquences lorsque le service public postal devient « une banque comme les autres ».

Rejets de prélèvements, paiement d’agios, la spirale infernale va toucher des milliers de personnes, tandis que La banque postale bénéficiera de millions d’€ de trésorerie, en gagnant 5 à 7 jours sur ses débits.

La Banque Postale est une filiale à 100% de La Poste qui est sous le contrôle de l’Etat.

Les représentants de l’Etat au Conseil d’Administration de La Poste, avec les représentants des usagers et les représentants des salariés doivent imposer l’annulation de cette mesure !

La Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics (FUT-SP) et l’Union syndicale Solidaires (dont SUD PTT) demandent au Ministre du Redressement productif, en charge de La Poste, de prendre position en ce sens, rapidement.

17 juillet 2012


Monsieur le Ministre du Redressement productif
139 rue de Bercy
75572 Paris Cedex 12

Monsieur le Ministre,

la Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics (FUT-SP) et l’Union syndicale Solidaires (dont SUD PTT) s’adressent à vous puisque vous êtes en charge, notamment, de La Poste.

Depuis début juillet, La Poste signale aux détenteurs et détentrices d’une Carte Bancaire à débit différé que les prélèvements ne seront plus effectués le 5 du mois suivant mais le dernier jour ouvré du mois en cours.

La Poste prend une décision qui modifie unilatéralement le contrat passé avec 840 000 personnes !
La Poste prend une décision qui va mettre en grande difficulté des milliers de ménages : pour beaucoup, les comptes seront ainsi prélevés avant que salaires, pensions ou minima sociaux n’y soient versés !

Nous étions très nombreux à contester la transformation de La Poste en Société Anonyme il y a deux ans. Voilà une des conséquences lorsque le service public postal devient « une banque comme les autres ».

Rejets de prélèvements, paiement d’agios, la spirale infernale va toucher des milliers de personnes, tandis que La banque postale bénéficiera de millions d’€ de trésorerie, en gagnant 5 à 7 jours sur ses débits.

La Banque Postale est une filiale à 100% de La Poste qui est sous le contrôle de l’Etat. Aussi, nous considérons que les représentants de l’Etat au Conseil d’Administration de La Poste, avec les représentants des usagers et les représentants des salariés doivent imposer l’annulation de cette mesure.

Monsieur le Ministre, la demande que formulons par la présente au nom de la Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics (FUT-SP) et l’Union syndicale Solidaires (dont SUD PTT) est partagée par les associations de consommateurs, par d’autres organisations syndicales.

Surtout, elle correspond à un vrai besoin pour des dizaines de milliers de personnes, parmi les plus démunies, parmi celles à qui le service public est le plus utile.

Voilà pourquoi nous vous demandons d’intervenir auprès de La Poste pour qu’elle renonce à cette décision.

Dans l’attente, nous vous adressons Monsieur le Ministre nos salutations respectueuses.

Pour la Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics
Jean-Claude Delarue

Pour l’Union syndicale Solidaires
Christian Mahieux



rédaction en haut menu rapide