Pétition








POUR SIGNER LA PETITION


Pétition

Appel de syndicalistes opposé-e-s au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes ou ailleurs

2000 ha de terres agricoles seraient massacrés si le projet d’aéroport se concrétisait.

2000 hectares en moins dans le bassin laitier de Notre Dame des Landes ce sont 600 emplois qui disparaissent. Autour d’un exploitant agricole se greffent six emplois : ouvrières et ouvriers de fermes et de CUMA, de l’industrie laitière, d’entretien-vente de machine-outils, vétérinaires, etc... 100 exploitant-es disparaîtraient avec ce projet, soit 600 emplois pérennes.

Le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, c’est la disparition de 600 emplois !

Les terres agricoles sont l’outil de travail de plusieurs centaines de salarié-e-s agricoles (fermes, coopératives, usines de transformation et de conditionnement ?). Ces terres nourricières, travaillées depuis des siècles, doivent poursuivre leur vocation : nourrir les populations alentour. Pourtant, d’année en année, cet outil se réduit. La Loire Atlantique est dans le peloton de tête de la stérilisation des terres agricoles : 16% des terres du département sont déjà bétonnées.

Création d’emplois : nous ne sommes pas dupes !

Le transfert de l’activité aéroportuaire du sud au nord du département, à notre époque de crise écologique (la capacité de NDL ne serait pas supérieure à celle de Bouguenais !) n’impliquera pas d’augmentation du personnel aéroportuaire, mais une diminution comme chaque « modernisation ». Les entreprises (Vinci) de construction s’engagent verbalement à « favoriser » la main d’ ?uvre locale mais nous savons bien que le chantier terminé, les ouvriers repartiraient...sur d’autres chantiers. Ceux qui prétendent que ce projet sera source de nombreux emplois nouveaux devraient prendre en compte le solde des emplois. Ne perdons pas ceux qui sont liés à de l’économie locale.

L’AÉROPORT DE NOTRE DAME DES LANDES : PROJET INUTILE IMPOSÉ.

Gourmand en argent public, néfaste pour l’environnement, l’économie et l’aménagement du territoire, ce projet est inutile. Le Grand Ouest est déjà sur-doté en équipements aéroportuaires. Nous ne pouvons pas accepter un tel gaspillage de l’argent public (pas perdu pour tout le monde !), tant de destructions économiques, écologiques et sociales pour servir les intérêts d’une entreprise privée de travaux dits publics.

Nous, syndicalistes de toutes obédiences, exigeons l’abandon pur et simple de ce projet !

Confédération Paysanne - 31 Bd Einstein CS12316 - 4323 Nantes cedex 3 - cp44@free.fr

Union syndicale solidaires - 9 rue Jeanne d’Arc 44000 Nantes - solidaires44@orange.fr



rédaction en haut menu rapide