SOLIDAIRES

Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Accueil > inFORMER LES SALARIÉ-ES > FILIERE

FILIERE

mardi 28 juillet 2015

A l’instar de la territoriale (structurée en moins de 60 cadres d’emplois et en 8 filières professionnelles) le gouvernement souhaite décloisonner la fonction publique versant de l’Etat. Principale proposition : substituer 7 filières aux quelque 700 unités statutaires actuelles de l’Etat (500 corps et 150 statuts d’emploi). Ainsi, une filière administration générale, une filière financière et fiscale, une filière sociale, une filière de l’éducation et de la recherche, une filière culturelle, une filière technique et une filière de la sécurité pourraient être créées. A chaque niveau de recrutement, et donc de qualification, correspondrait en principe, un cadre statutaire : “Les agents des cadres statutaires de l’ensemble des filières professionnelles auraient vocation à exercer leurs fonctions dans toutes les administrations”. Ainsi, à la différence des corps, les cadres statutaires auraient un caractère national et transversal ne se rattachant pas à un ministère donné.
Pour Solidaires, cette fonction publique de « métiers » remet en cause la notion de corps, c’est-à-dire ces ensembles fonctionnels (regroupant le cas échéant plusieurs métiers dans une structure hiérarchique) organisés pour assurer certaines missions de services publics spécifiques. Remplacer la notion de corps en opposant la « fonction » au « métier », c’est adopter le concept du secteur privé et substituer la logique de marché à celle de service public. C’est donc remplacer la fonction publique de carrière par une fonction publique d’emploi.