SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

5000 sans-abris jetés à la rue en début de semaine !

Communiqué DAL

Des sans abris nous ont alerté de la fermeture en ce début de semaine des centres d’hébergement d’urgence, ouvert dans le cadre du plan grand froid. Avec la très relative remontée des températures, environ 5000 personnes sans-abri en France vont être remis à la rue en début de semaine. En ile de France elles seront 3998 dont 1907 vivant en famille, à Paris elles seront 2106 à vivre à nouveau sur les trottoirs.

Cette pratique quasi systématique de remise à la rue de personnes accueillies car elles sont « en situation de détresse médicale, psychique ou sociale », est contraire à tout principe moral de protection et de solidarité et CONTRAIRE À LA LOI.

En effet, l’article L 345-2-3 du code de l’action sociale et des familles stipule que : « Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation »

Les personnes sans abris seraient donc en droit de refuser de quitter leur hébergement, s’il ne leur a pas été proposé un hébergement stable, de soins ou un relogement.

Droit Au Logement demande au Gouvernement
– de faire appliquer et respecter les droits des sans abris, d’autant plus qu’il s’agit de personnes en situation de détresse,
– de suspendre toute fermeture d’hébergement d’urgence, le temps de mettre en place des moyens de relogement, au besoin par l’application de la loi de réquisition.

Lundi 5 mars, à 15h, à l’occasion des 11 ans de la loi DALO, le DAL manifeste devant la préfecture de région Ile de France (5 rue Leblanc, paris 15), et demandera à l’état de cesser ces remise à la rue, cette semaine et après le 31 mars.

Un toit c’est un droit !

>> 5000 sans-abris jetés à la rue en début de semaine !



Article publié le 4 mars 2018