SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Acrimed solidaire de l’action des cheminots contre la chaîne M6 !

Communiqué ACRIMED

Deux jours après la diffusion par M6 dans l’émission « Capital », samedi 10 juin, d’un reportage sur l’ouverture à la concurrence de La Poste et de la SNCF, des cheminots se sont réunis devant le siège de la chaîne à Neuilly-sur-Seine, dans lequel ils ont tenté de s’introduire, avant d’être violemment expulsés par des CRS. Le soir même, M6 portait plainte pour « acte de vandalisme ».

Le reportage de M6 intitulé « SNCF, La Poste : ouverture à la concurrence, tous gagnants ? » est un ramassis des poncifs les plus éculés sur les dits « privilèges » des cheminots, hostiles à la « réforme » Macron, rebaptisée « révolution ferroviaire » par « Capital ». Retraites anticipées, emploi à vie, hausse des salaires automatique, billets de trains quasi gratuits : rien ne fut oublié. La caricature délibérée du réseau français et de ses travailleurs n’a d’égale que l’apologie sirupeuse et biaisée des sociétés privées concurrentes. Qu’il s’agisse des trains privés allemands ou italiens (mais pas anglais !), des cars « Macron » (martelé), des start-ups de co-voiturage, ou de la libéralisation dite « réussie » de La Poste, le ton du documentaire est invariablement élogieux, et même publicitaire. C’est en outre avec le cynisme le plus méprisant que sont évoquées les conditions de travail contraignantes des salariés des sociétés privées à l’étranger, présentées comme un modèle de « polyvalence ».

[...]

>> Acrimed solidaire de l’action des cheminots contre la chaîne M6 !



Article publié le 14 juin 2018