SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Action BDS : PAS de CRIMES, PAS d’HP (Hewlett-Packard) dans mes CADEAUX de NOËL !

Action BDS devant Auchan Nord, le samedi 23 décembre à 10h00.

Nous assistons à l’accélération de la politique de colonisation et d’apartheid, et de la fascisation, en Israël même (destruction des maisons des Palestiniens, expulsions des Bédouins, discriminations, emprisonnements, dont l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, etc.), en Cisjordanie-Jerusalem-Gaza (10 ans de blocus), et de l’aggravation de la situation des réfugiés, sur fond de soutien outrancier de Trump à l’Etat colonial, et d’absence prolongée de volonté des Etats -dont la France- pour faire appliquer le droit.

Pour faire face à cette situation, le mouvement BDS joue un rôle crucial pour soutenir les Palestiniens.

Notre action fait partie de la campagne internationale de boycott des produits Hewlett Packard en raison de la complicité avec le système d’apartheid israélien de HP et des entreprises dérivées, comme DXC : utilisation des technologies HP pour les checkpoints et le contrôle des Palestiniens, pour le blocus de Gaza, pour la colonisation, etc. Et nous dénoncerons l’annexion de Jérusalem par L’État colonial.

Rendez-vous le 23 décembre à 10h devant Auchan Nord (face à la boutique ORANGE, proche du tramway).

Nous distribuerons le tract ci-joint et ci-dessous et ferons signer la pétition pour la suspension des accords UE-Israël.

PAS de CRIMES, PAS d’HP (Hewlett-Packard) dans mes CADEAUX de NOËL !

Les entreprises Hewlett-Packard (HPinc, HPE, et dérivées) sont des multinationales américaines des technologies de l’information, qui fournissent en particulier des produits et de services informatiques dont PC fixes et portables, tablettes, écrans, imprimantes, toners, cartouches d’encre,… HP a été impliquée dans les violations du droit international par l’armée israélienne et dans la gestion des colonies illégales. Une partie de ces contrats ont été repris en 2017 par DXC, société dérivée de HP qui tente de cacher sa complicité avec l’apartheid.

HP et les contrôles militaires israéliens dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO)

En Cisjordanie occupée et à Jérusalem, les déplacements des Palestiniens sont strictement contrôlés par Israël à l’aide de « checkpoints ». La plupart de ces checkpoints utilisent le système nommé ’BASEL’ qui utilise des scanners avec reconnaissance manuelle et faciale pour collecter les données biométriques de chaque Palestinien qui veut passer le checkpoint.

HP a assuré le développement, l’intégration et la maintenance de ce système et tiré ainsi profit de l’occupation de la Palestine en permettant le stockage des données personnelles des Palestiniens, le contrôle et la limitation de leurs mouvements en contradiction avec l’Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui déclare que : ’Toute personne a le droit de circuler librement …’
HP et le blocus de GAZA

HP a été sous contrat avec la marine israélienne à laquelle elle fournit son infrastructure informatique. La marine israélienne participe au blocus illégal de la Bande de Gaza, empêche les pêcheurs de pratiquer leur activité, et participe aux bombardements meurtriers (en 2014, 2.076 morts parmi lesquels 1.474 civils et 500 enfants ainsi que 10.200 blessés dont 3.000 enfants). En travaillant avec la marine israélienne, HP est devenue complice des crimes de guerre de l’Etat israélien contre Gaza.

Le blocus de Gaza par Israël constitue une punition collective. L’article 33 de la Quatrième Convention de Genève interdit la punition collective et la désigne comme un crime de guerre.

HP et les colonies illégales israéliennes

HP a employé des colons dans la colonie de Beithar Illit (à côté de Bethlehem sur des terres volées aux propriétaires palestiniens), et a fourni des services aux colonies de Modi’in et Ariel (dans le nord de la Palestine occupée).

HP et les cartes d’identité biométriques

En Israël, HP a été chargé par le Ministère de l’Intérieur de la fabrication de cartes d’identités biométriques pour les israéliens (juifs et palestiniens).

Avec un tri selon l’ethnie et la religion, ce système reflète et renforce les inégalités politiques, économiques et citoyennes envers les Palestiniens, citoyens israéliens de 2nde zone.

Boycott, Désinvestissement, Sanctions de l’État israélien et des entreprises qui tirent profit de l’occupation

En bonus : le CR de nos actions BDS du 9 décembre au Cendre (LIDL et Intermarché) :

https://www.bdsfrance.org/actions-bds-lidl-et-intermarche-au-cendre-63-contre-lannexion-de-jerusalem/

Documents à télécharger



Article publié le 20 décembre 2017


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE