SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Affaire Gaspard Glanz : Le Monde donne une leçon de journalisme d’insinuation

ACRIMED

Comment le journal du soir, dans une insinuation aussi grossière que navrante, sous-entend que la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz pourrait s’avérer dangereuse, au travers d’un rapprochement saugrenu avec une affaire… de violences conjugales.

Comme nous le rapportions dans la dernière mise à jour de notre article « La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un pouvoir autoritaire », le contrôle judiciaire initialement imposé à Gaspard Glanz a été levé par le tribunal correctionnel de Paris le 29 avril. Pour mémoire, le journaliste est poursuivi pour « outrage à personne dépositaire de l’ordre public » lors de l’acte 23 du mouvement des gilets jaunes, le 20 avril.

Ces poursuites et ce contrôle judiciaire font suite aux événements ainsi décrits par le site Arrêt sur images : « Glanz demande à voir le commissaire, à plusieurs reprises. Il explique qu’on lui a "tiré dessus avec une grenade". Il interpelle un membre des forces de l’ordre qui le repousse brusquement d’un bras, suite à quoi Glanz fait un doigt d’honneur. Le journaliste est interpellé sous des cris de protestation : "C’est la presse !" ».

[...]

>> Affaire Gaspard Glanz : Le Monde donne une leçon de journalisme d’insinuation



Article publié le 6 mai 2019