SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités

Après les attentats

Communiqué

Un nouvel attentat à St Etienne du Rouvray vient de créer l’effroi, l’horreur et la stupéfaction. Pour nous qui pensons que seuls des changements profonds dans les politiques intérieures et extérieures pourront changer la situation dans un délai dont nous ne connaissons malheureusement pas le terme, il n’est pas possible d’enchaîner de nouveaux communiqués.

Nous continuons à penser ce que nous avons exprimé après la tuerie de Nice (voir le document joint) ou quand nous disions que l’état d’urgence ne doit pas cacher les tas d’urgence...

...

La réponse a une telle situation doit être une politique de fond, sociale, économique, de solidarité et de paix qui puisse durablement éloigner les menaces et décourager les engagements individuels destructeurs et suicidaires.

La prolongation de l’état d’urgence, la relance de la demande par Manuel Valls de pouvoir réaliser des perquisitions administratives, c’est à dire en passant par dessus l’existence de la justice… tout cela montre montre depuis plus d’un an maintenant les limites de tels moyens pour lutter réellement contre le terrorisme. Mais souvenons nous aussi comment ils sont utilisés contre des militants et militantes, simples manifestant-es contre la loi travail ou pour la justice climatique, ou contre des personnes dont le seul tort est de pratiquer l’Islam.

La démagogie ne peut servir de politique, elle ne peut que renforcer ceux et celles qui veulent se saisir de cette occasion pour imposer des politiques discriminatoires, racistes, d’exclusion.

communiqué


Article publié le 27 juillet 2016