SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Autogestion et Communs. De quoi parle-t-on ? Quelles divergences et convergences ?

Jeudi 12 avril 2018 19h00
Au Maltais Rouge

40, rue de Malte 75011 Paris

Co-organisée par Le réseau (AAAEF), Alternatives & Autogestion, l’Association Autogestion, ATS, l’OMOS, l’Union syndicale Solidaires.

Développer un logiciel libre, créer une coopérative, reprendre une entreprise, animer une AMAP, lutter pour la gestion publique de l’eau, monter un magasin social, développer des budgets participatifs. Ces nombreuses initiatives montrent l’aspiration à l’autonomie et la prise en mains collective de notre destin, comme a pu le montrer le succès d’un film comme « Demain ». Cette revendication fait également écho à des luttes et initiatives mythiques, comme celle des Lip, du Larzac ou encore la lutte pour l’eau de Cochabamba en Bolivie.

Toutes ces pratiques renvoient à deux idées : celle que des richesses matérielles ou immatérielles doivent être accessibles à toutes et tous et qu’il faut donc les gérer de façon collective et démocratique. Doit-on alors parler d’autogestion et/ou de communs ?

Documents à télécharger



Article publié le 30 mars 2018