SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Mobilisations locales et sectorielles

(Bagnolet) Rencontrons-nous #4 : Ni chapelles, ni fortins...

Un appel réunissant notamment des artistes avait émergé au printemps 2018 autour du mouvement social avec l’idée de faire des ponts. Ce collectif continue à travailler et organise le 22 septembre au théâtre de l’échangeur une nouvelle initiative.

RENCONTRONS-NOUS ! #4
Ni chapelles, ni fortins... De l’air et des lieux pour nos pratiques et pour nos luttes !

À ceux qui prétendent nous gouverner en instituant un climat de peur et d’hostilité généralisées, nous pouvons répondre par le partage de nos expérimentations comme autant de formes d’émancipation qui repeuplent le monde. Créer une trame des manières singulières de faire exister nos expériences, nous semble être une hypothèse politique aujourd’hui.

Acteur.trice.s associatif.ve.s, artistes, syndicalistes, soignant.e.s, cheminot.e.s, chercheur.se.s, précaires, autonomes… mettent en partage leurs expériences à travers des contributions, des formes artistiques, des discussions, formelles ou informelles, et un repas.

Cette rencontre s’inscrit dans la poursuite de celles qui ont eu lieu en avril, mai et juin 2018 au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, aux Laboratoires d’Aubervilliers et au Théâtre L’Échangeur à Bagnolet.

>> Informations détaillées à venir sur le site du Théâtre L’Échangeur :



Article publié le 22 septembre 2018