SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

[COMMUNIQUÉ Solidaires étudiant.e.s Clermont-Auvergne] Un agresseur sexuel siège à l’UCA : démission !

Le mercredi 20 mars, la FEDEA - Fédération des Étudiants d’Auvergne a publié un communiqué dénonçant des ’dégradations’ commises sur un bâtiment de l’Université Clermont Auvergne et ’portant préjudice à la dignité’ d’un étudiant non nommé.

Le syndicat Solidaires étudiant·e·s Clermont Auvergne a par la suite été contacté par des victimes de harcèlements et d’agressions sexuelles de l’étudiant en question, Jérémy Pelletier. Jérémy a en effet été membre de plusieurs organisations clermontoises, et a été écarté de chacune d’elles en raison notamment de ses attitudes et actions ne respectant pas le consentement de ses camarades.

Son entrée cette année au BDE ENIGMA, rattaché à la FedEA, ainsi que sa récente élection au sein du conseil d’UFR de Mathématiques ont ravivé les préoccupations de ses victimes. Niant tous les faits, n’ayant formulé aucune excuse et s’étant contenté de se reconstituer une identité politique nouvelle, tout laisse à penser qu’il compte continuer ses agissements au sein de la FedEA, tâchant de s’y construire une position de pouvoir.

Qu’il ait expliqué aux autres membres de la FedEA avoir été renvoyé de l’UNEF Auvergne pour des raisons politiques ne montre en effet de sa part aucune volonté de se remettre en question.

Solidaires étudiant·e·s Clermont Auvergne demande au BDE Enigma et à la FedEA, qui sont d’ores et déjà au courant depuis plusieurs mois des multiples accusations à son égard, de faire le nécessaire, sachant leur attachement à la défense et à la dignité des étudiant·e·s*. Nous demandons la démission de Jérémy Pelletier du conseil de l’UFR de Mathématiques, et plus généralement de la FedEA et du BDE Enigma.

Solidaires étudiant·e·s Clermont Auvergne soutient et soutiendra toujours inconditionnellement les victimes de violences sexuelles et sexistes, à l’université comme ailleurs.

* ’Violences sexistes et sexuelles : la FAGE se mobilise pour rompre avec la banalisation de ces violences dans l’enseignement supérieur’ — https://www.fage.org/…/2018-02-14,violences_sexistes_sexuel… (site officiel de la FAGE [Fédération nationale à laquelle est rattachée la FedEA], 2018)

Documents à télécharger



Article publié le 29 juin 2019


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE