SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

CONTRE LA CASSE DE NOS RETRAITES ,CONTRE UN RÉGIME DE RETRAITE PAR POINTS, TOUTES ET TOUS EN GRÈVE A COMPTER DU 5 DÉCEMBRE

Appel intersyndical de l’Éducation Nationale pour la grève à compter du 5 décembre en PJ et ci-dessous

tract image {PNG}

Macron et ceux qui le soutiennent veulent imposer un régime de retraite prétendument universel en
remplacement de tous les régimes existants. Ce régime par points conduirait à une baisse généralisée des pensions d’autant que le montant du point serait revu par le gouvernement chaque année.

Actuellement, les pensions des fonctionnaires correspondent à 75% du traitement brut sur les six derniers mois d’activité. Cette mesure n’est en aucun cas un privilège.

Ce que Macron-Delevoye tentent de nous imposer c’est une baisse drastique des pensions puisque celles-ci seraient désormais calculées sur la base des traitements de toute la carrière (chômage et temps partiel compris). Malgré les déclarations de Blanquer à la rentrée le gouvernement n’arrive pas à cacher que sa réforme, dans l’éducation nationale, amputerait nos retraites de plusieurs centaines d’euros.

NOUS EXIGEONS LE RETRAIT IMMÉDIAT DU RAPPORT MACRON-DELEVOYE

Les organisations syndicales signataires ne sont pas dupes. Elles refusent toute baisse des pensions et tout allongement de la durée de cotisation. Elles exigent la suppression de toutes les décotes qui amputent les pensions et repoussent l’âge de départ en retraite :
*Retrait du projet Macron-Delevoye de retraite à points
*Maintien du code des pensions
*Départ à 60 ans, à 55 ans pour les métiers pénibles, pas de recul sur les droits acquis.
* Un taux de remplacement à 75 % du traitement brut sur les 6 derniers mois d’activité
* Une durée de cotisation de 37 ans et demi, la prise en compte des années de formation
* Pas de pension inférieure au SMIC

MANIFESTATION JEUDI 5 DÉCEMBRE

CLERMONT-FERRAND 10H PLACE DU 1ER MAI

Assemblée Générale pour discuter des suites immédiates de l’action
14H00 : Salle V.Hugo (AUCHAN NORD)

À la RATP, à la SNCF comme dans plusieurs secteurs du public et du privé (raffineries, Alcan, commerce, bâtiment, services publics...) les salariés, avec leurs organisations syndicales, discutent d’ores et déjà de la reconduction de la grève. Les syndicats signataires s’inscrivent dans cette même logique pour gagner et faire reculer le gouvernement.

Nous appelons tous les personnels à multiplier les réunions pour préparer la grève et les suites immédiates à lui donner.

Documents à télécharger



Article publié le 5 décembre 2019


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE