SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

CONTRE LES LGBTQI-PHOBIES : TOUT.TE.S ENSEMBLE, TOU.TE.S EN LUTTE !

[-article sur le site de solidaires→https://solidaires.org/Deconfinons-nos-fiertes]
en PJ autocollant de solidaires]
[-visuels de solidaires→https://visuels.solidaires.org/tagged/lgbt]
-Voir notre bulletin ’D GenréEs D Sexualités - n°8 - Eté 2021’ consacrée à cette mobilisation

communiqué commun ci-dessous

CONTRE LES LGBTQI-PHOBIES : TOUT.TE.S ENSEMBLE, TOU.TE.S EN LUTTE !

Les marches des fiertés puisent leur origine des émeutes de Stonewall qui se sont déroulées en1969 à New York.
En effet, alors que les personnes LGBTQI étaient extrêmement marginalisées et persécutées par la police de manière permanente, les successions et la fréquence de ces descentes de police ont mené au débordement de trop le 28 Juin 1969.
Suite à cela c’est une véritable bataille militante qui s’organise. Un an après, dans les rues de Los Angeles et de New York ont eu lieu les toutes premières marches des fiertés, à cette date devenue un anniversaire symbolique.
Des marches sont organisées un peu partout dans le monde sur la période du mois de juin, y compris dans notre ville qui renouvelle une seconde fois l’initiative d’une marche des fiertés Clermontoise.
Encore aujourd’hui, même si quelques avancées sont à noter, nous sommes loin de l’égalité réelle pour toutes et tous.
En effet, si l’ouverture du mariage aux couples homosexuels est vue par certaines personnes comme une avancée, elle est davantage une étape stratégique qu’une fin en soi.
La symbolique de ces victoires est importante, mais elles ne sont qu’un pas vers l’égalité réelle comme dans la loi ! De même, l’ouverture de la PMA aux couples de femmes ne suffit pas et n’est pas à considérer comme une victoire tant que les personnes transgenres ne seront pas traitées à égalité dans cette démarche.
Les hommes trans et personnes assigné·e·s femmes doivent pouvoir porter les enfants si cela est leur choix. Les femmes transgenres doivent également avoir accès à la conservation des gamètes.
Trop de personnes restent encore impactées par les oppressions qui traversent la société.
Elles font de la recherche de logement, de l’accès à la santé ou encore à l’enseignement un véritable parcours du combattant !
Pour obtenir l’égalité réelle comme en droits, différentes mesures sont nécessaires.
Tout d’abord,les inégalités salariales qui nous maintiennent en bas de l’échelle sociale doivent cesser.
Le statut de parent doit être accessible à tou·te·s, peu importe l’orientation sexuelle ou le genre, le changement d’état civil doit être libre et gratuit, et il est nécessaire d’abolir la sofect/fpath, institutions transphobes voulant prendre le monopole de la gestion de nos transitions.
La suppression de la mention du genre sur la carte d’identité est également fondamentale : celle-ci stigmatise, notamment lorsque l’apparence ne correspond plus aux attentes pour le genre assigné.
Nous exigeons également la fin des mutilations des personnes intersexes, actes pour lesquelles la France a été condamnée !
Les médecins et, d’une manière générale, les personnels travaillant dans des institutions, notamment scolaires et universitaires, doivent être formés aux questions touchant les personnes LGBTQI.
Enfin,nous exigeons la suppression de la loi de 2016 qui précarise et expose davantage les travailleur·euse·s du sexe en pénalisant les clients.
La crise sanitaire ne fait qu’exacerber la précarité et l’isolement auxquels font face les personnes LGBTQI, déjà sur-représentées dans les classes populaires !
De même, nous pensons aux personnes racisées et en situation de handicap, qui, sujettes aux racisme et au validisme, les subissent d’autant plus violemment quand ils et elles sont LGBTQI.
Giovanna Rincon, figure des luttes en faveur des droits LGBTQI, sera la marraine de cette seconde édition de la marche des fiertés clermontoise.
Contre la précarité et pour l’égalité réelle, le collectif Outrecuidance, composé de différentes organisations clermontoises, appelle à une manifestation qui partira le 19 Juin 2021, 14H00, de la Place de Jaude à Clermont-Ferrand.
Pour nos fiertés, soyons ensemble et continuons à lutter !
A l’appel de : Aides, Bas les Pattes, L’Hôtel des Vil·e·s, Les Orties, Queer, STRASS, UNEF Auvergne
Soutenu par : CGT 63, FSU 63, Solidaires Auvergne, Fédération Contre la Précarité Menstruelle,Ligue des Droits de l’Homme, Planning Familial 63, France Insoumise 63, Génération Insoumise, JC63, NPA 63, UEC Clermont-Ferrand

Documents à télécharger



Article publié le 17 juin 2021


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE