SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Communiqué du collectif de lutte contre les extrêmes droites du Puy de Dôme

Le Collectif de lutte contre les extrêmes-droites du Puy-de-Dôme (lced63), avec la vingtaine d’organisations syndicales, politiques et associatives qui le constituent, se félicite de la mobilisation populaire et unitaire qui, par sa constance et sa persévérance, a participé à l’instauration d’une pression sur le groupe néofasciste « Bastion Social ».
La dissolution de sa section clermontoise et la fermeture de son local en centre-ville, ainsi que la condamnation pour violences de plusieurs de ses membres ou sympathisants, sont autant de signes encourageants qui doivent amener à continuer la lutte.
En effet, s’ils ont fermé leur local, les militants et sympathisants du Bastion Social, comme ceux d’autres groupes, sont toujours là, leurs associations prête-nom existent encore, et ils pourront encore diffuser leur idéologie de haine xénophobe, raciste, sexiste et lgbtphobe.
Le Collectif lced 63 appelle donc les habitant·e·s du Puy-de-Dôme à poursuivre la mobilisation antifasciste, unitaire et populaire entamée en juillet.
Il les invite à la soirée contre le fascisme organisée à Clermont-Ferrand le samedi 24 novembre à partir de 18h, salle Duclos (quartier Saint-Jacques). Au programme : rencontres et débats, notamment avec La jeune garde (de Lyon), suivis à 22h d’un concert de Dubamix.
Contact du Collectif : lced-63@riseup.net

En complément du communiqué , plus d’informations sur la soirée du 24 novembre 2018
à lire et partager l’événement facebook : https://www.facebook.com/events/187012705472900/

Documents à télécharger



Article publié le 8 novembre 2018


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE