SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Conférence de presse devant l’Unedic - Intervention du 25 avril 2018 d’Agir ensemble contre le chômage !

Déclaration AC !

AC ! appelle à s’opposer au projet de loi Macron-Pénicaud de refonte de l’Assurance chômage ou « Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel », qui fait suite à l’Accord national interprofessionnel du 22/02/2018.

Actuellement, 43 % des demandeurs d’emploi inscrits à PE (sur 6,2 millions) sont indemnisés par l’Assurance chômage, avec une indemnité d’un montant moyen de 900 euros. De nombreux autres chômeurs - inscrits à Pôle emploi ou non - touchent l’ASS (500 000), le RSA (2,2 millions) ou encore ne touchent rien. 90 % des embauches se font en CDD, et près de 70 % avec des contrats de courte durée.

Le projet de loi Pénicaud met surtout l’accent sur l’accroissement du contrôle et des sanctions à l’égard des chômeurs, avec une remise en vigueur de l’Offre raisonnable d’emploi (ORE). Il vise essentiellement à décourager les chômeurs de faire valoir leurs droits et il n‘apporte aucune solution au problème de la précarisation du travail : développement des contrats de courte durée, du travail « indépendant » en réalité subordonné à des plateformes de type Uber… L’indemnisation des démissionnaires et des indépendants (seul point positif de l’ANI) serait elle-même soumise à de nombreuses conditions de durée d’activité et de revenu antérieurs et/ou de projet de reconversion… Elle ne concernerait que 30 000 personnes, et encore, avec une indemnité forfaitaire de courte durée pour les ex-indépendants !

[...]

>> Conférence de presse devant l’Unedic - Intervention du 25 avril 2018 d’Agir ensemble contre le chômage !



Article publié le 26 avril 2018