SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Contre les oppressions de genre : Pour une Liste Solidaire ! #PLS

Le sexisme et les LGBTphobies sont un problème encore très présent dans nos universités , et ce sous diverses formes : harcèlement sexuel et agressions, ’blagues’ sexistes et/ou LGBTphobes, pratiques douteuses durant les soirées d’intégration, etc.

Les étudiant·e·s en sont la cible de la part non seulement de leurs pairs, mais également des personnels et enseignant·e·s. À titre d’exemple, dans les années 2010 on dénombre un·e étudiant·e transgenre sur six qui serait contraint·e d’abandonner ses études à cause de la transphobie ambiante dans l’enseignement supérieur.

Concernant le sexisme, le tumblr Paye ta fac recense de nombreux cas d’agressions, de sous entendus scabreux et d’expressions diverses de l’oppression patriarcale, et ce, dans toutes les universités de France — y compris l’Université Clermont Auvergne.

Cet état de fait est inadmissible , et c’est pourquoi notre fédération Solidaires étudiant·e·s s’engage au quotidien aux côtés des femmes et des personnes LGBT+ face aux diverses formes des oppressions dont iels sont victimes, les accompagnant dans les démarches administratives nécessaires internes et externes de l’université notamment pour le respect de leur prénom d’usage, leur inscription, mais aussi face au harcèlement.

À ce titre, nous nous réjouissons que l’université permette cette année pour la première fois l’inscription des personnes trans sous leur prénom d’usage.
Face à toutes les discriminations, Solidaires étudiant·e·s Clermont Auvergne et la liste ’PLS — Pour une Liste Solidaire’ que nous soutenons, souhaitons impulser la création et le développement de services indépendants au sein de l’université gérés par les personnes concernées afin d’accompagner au mieux les victimes de discriminations, mais aussi de sensibiliser les étudiant·e·s et personnels sur les questions du genre et des oppressions subies par les personnes LGBT.

Nous souhaitons que l’université fasse preuve de la plus grande fermeté envers les associations directement ou indirectement responsables d’actes ou propos oppressifs, notamment en leur interdisant toute subvention universitaire.



Article publié le 19 novembre 2018


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE