SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Décès de JACQUES SAUVAGEOT

Communiqué Fondation Copernic

Jacques Sauvageot, secrétaire général et animateur de l’Institut tribune Socialiste, est décédé le 28 octobre au soir, des suites d’un accident de la circulation intervenu le mois dernier ; il était depuis lors hospitalisé, sans connaissance.

C’est une très triste nouvelle pour sa famille, ses anciens camarades du PSU, ses amis, comme pour toutes celles et tous ceux avec qui il militait, en particulier à l’Institut Tribune socialiste (ITS) où son travail sur la mémoire et les archives du PSU (parti socialiste unifié, dont il fut membre) se mêlait à la réflexion sur le présent et l’avenir des mouvements sociaux et de l’émancipation.

Pour la postérité, Jacques a représenté en mai 68 l’UNEF, et plus largement la révolte étudiante. Il ne sera pas avec nous pour apporter son témoignage, discret et réfléchi à l’image de son engagement durant ces dernières années au service des idées auxquelles il est toujours resté attaché. Il nous manquera face aux interprétations réduisant 68 à une « révolution culturelle », et aux « exemples » de quelques dizaines « d’anciens » soixante huitards qui auraient « réussi ». Jacques était tout l’inverse de cela, avec son absence d’ambition égocentrique, attaché qu’il était avant tout à une autre ambition, celle des projets collectifs auxquels il participait, qu’il contribuait à initier, avec dévouement, et aussi avec exigence d’une fidélité, non aux mythes et aux légendes, mais à l’examen et à la restitution des réalités.

Que sa famille, ses amis et proches, l’ensemble de celles et ceux avec qui il continuait le combat soient assurés que nous tenterons de le poursuivre au mieux.

>> Décès de JACQUES SAUVAGEOT



Article publié le 1er novembre 2017