SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Ecophyto ou le verdissement des pesticides

Confédération paysanne

Témoignage de Franck Sarda, paysan dans la Loire.

J’ai sous les yeux un prospectus récupéré sur le comptoir de vente de la coopérative agricole locale. Il est de couleur verte et je suppose que ce n’est par hasard. Il est écrit en gros sur la première page : « Des phytos hors la loi, ce n’est pas pour moi ! », et juste en-dessus : « Ecophyto : réduire et améliorer l’utilisation des phytos ».
La page qui suit détaille les dangers que représentent « l’utilisation de substances actives non autorisées ou de produits interdits » pour l’agriculteur, le consommateur et l’environnement. Tout ceci est si bien énoncé qu’on en croirait presque que les pestici… pardon, les produits phytosanitaires autorisés, ne sont quant à eux pas du tout dangereux ! Vient ensuite un rappel de la réglementation qui peut se résumer par le titre de l’une des rubriques : « Tout usage non autorisé est interdit ». Une mise en garde digne des meilleures lapalissades !
Puis sont énoncés les « dix réflexes pour sécuriser l’achat et l’utilisation des produits phytos ». Le numéro 2 : « Etre titulaire du certiphyto ». Pour être moi-même titulaire de ce « permis » je peux dire que durant les trois jours de formation, j’ai appris beaucoup de choses en discutant avec les autres participants, notamment sur les pratiques irresponsables de certains et je crains qu’en ce domaine, aucun enseignement ne puisse venir à bout de tant de bêtise. Le fait est que, même bien instruit et renseigné, l’utilisateur fait ce qu’il veut des recommandations dès lors qu’il ouvre ou fait ouvrir un bidon de pesticides…

[...]

>> Ecophyto ou le verdissement des pesticides



Article publié le 1er juillet 2019