Centre d'études et de formation interprofessionnel
Formation interprofessionnelle

Formation de base sur les questions de santé sécurité et conditions de travail (SSCT)

Organisme : Solidaires Rhône
Lieu : Lyon (69006)
Date de début : 18 novembre 2019
Date de fin : 20 novembre 2019
Durée : 3 jours
Thématiques :
Vous inscrire à cette formation

Demande à l’employeur avant le 17 octobre 2019
Inscription avant le 10 octobre 2019.
Demande particulière SSCT à faire si CSE.
Nous contacter si soucis particuliers.

Contact : inscriptionformation@solidairesrhone.org

Une première partie de la formation sera consacrée à un état des lieux et un échange sur la situation dans les différentes entreprises, associations, administrations où des militant-es sont présent-es à la formation.
Cela permettra ensuite de comprendre la situation vécue par les salarié-es en lien avec les choix économiques et politiques de ces dernières années :
- l’évolution des pressions au travail et des risques organisationnels
- la progression des troubles musculo-squelettiques
- le développement des inégalités sociales
Les dégâts du travail sont connus de toutes et tous (employeurs, pouvoirs publics, scientifiques etc...).
Face à ces situations, les employeurs ont des obligations qu’ils ne respectent pas. La formation permettra un rappel de la loi (notamment code du travail mais aussi code pénal) et des jurisprudences pour comprendre les écarts importants entre ce qui est imposé aux salarié-es et ce qui devrait être imposé aux employeurs.
La dernière partie de la formation nous permettra de réfléchir aux possibilités d’actions et d’initiatives syndicales que nous sommes loin d’utiliser complètement :
- interventions dans les instances (CHSCT, CSE, CCST etc.)
- droit de retraits des salarié-es
- droits d’alerte des instances
- enquêtes syndicales ou d’instances
- actions juridiques collectives
- reconnaissances des accidents du travail et des maladies pro
- interventions de l’inspection du travail, de la CARSAT, de la médecine du travail
- mobilisations des salarié-es...
Et d’autres pistes d’action possibles...