SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Bulletin Immigration

Français-es, étranger-es, immigré-es, toutes et tous solidaires

bulletin de la commission immigration n°2 - Juin 2012

Défendre les droits des migrant-es, c’est NORMAL !

Bulletin immigration 2

Nous avions souligné le manque d’audace du programme du candidat François Hollande sur la question des droits des migrants, nous avons été encore plus consternés par le contenu ambigu et électoraliste de ses différentes interventions tout au long de cette campagne présidentielle.
A part le projet de droit de vote des étrangers aux élections municipales qui serait soumis courant 2013 au parlement et à défaut soumis à référendum, et l’abrogation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers, qui sont certes des améliorations non négligeables, pour tout le reste les politiques antérieures vont perdurer.
Le traitement au cas par cas pour la régularisation des sans-papiers, l’existence des centres de rétention, l’opposabilité de l’emploi, continueront de s ‘appliquer. Concernant les critères de régularisation, les pistes envisagées porteraient sur la durée de présence sur le territoire, sur le lien au travail, sur les attaches familiales, et sur la scolarisation des enfants, mais sans aucune autre précision.
Loin des réalités vécues par les sans-papiers, comme par exemple l’assignation forcée à un métier et à une zone géographique inscrite sur les cartes « salarié », ou la nécessité d’une carte unique de dix ans pour en finir avec la multiplication absurde des catégories administratives des étrangers, et la surexploitation patronale, le PS et François Hollande, n’apportent aucune réponse.
Face à une telle frilosité, pour ne pas dire lâcheté politique, les associations, les organisations syndicales et tous les sans-papiers, devront faire converger leurs forces, mener de nouvelles luttes, pour imposer une politique NORMALE en défense des droits des migrant-es.



Article publié le 6 juin 2012