SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Mobilisations locales et sectorielles

Gaël en garde-à-vue : exigeons sa libération immédiate

Gaël Quirante est sorti de garde-à-vue ce lundi après-midi

Gaël Quirante est sorti de garde-à-vue ce lundi après-midi

Le communiqué de l’Union syndicale Solidaires


LIBÉRATION IMMÉDIATE DE GAËL !

Gaël Quirante du syndicat Sud Poste 92, membre de Solidaires 92, a été arrêté à son domicile et placé en garde à vue tôt le matin du dimanche 16 juin. Il ne fait aucun doute que c’est son engagement
syndical et sa participation active à la lutte des postières et postiers des Hauts-de-Seine qui sont la cause de son arrestation.
L’Union syndicale Solidaires apporte tout son soutien à Gaël et exige sa libération immédiate sans aucune poursuite judiciaire. Nous refusons et combattons la dérive autoritaire qui vise à criminaliser les individus qui participent aux mobilisations collectives pour la défense de l’emploi, pour les conditions de travail et pour les droits sociaux.

Au delà, la direction de la Poste doit faire preuve de maturité et accepter de sortir par le haut de la grève des Haut-de-Seine, sans chercher à humilier ou sanctionner les grévistes et leurs représentant.es.

GARDE À VUE DE GAËL PROLONGÉE, MOBILISATION DÈS DEMAIN [lundi 17 juin] !

Ils sont venus chercher Gaël chez lui un dimanche à 6h et ils ont prolongé sa garde à vue au delà de 24h, ils ont aussi tenté de prendre Nordine, ils ont aussi mis en garde à vue toute la journée de dimanche un journaliste qui accompagnait les grévistes : l’Etat et La Poste franchissent toutes les limites, on ne peut pas laisser faire !

Et s’ils font ça maintenant, c’est pas par hasard : ils veulent tenter de mettre un coup à la grève au moment critique, où La Poste tente de forcer les grévistes à signer un protocole qui laisse ouverte la possibilité de tous les sanctionner après le conflit.

Ils ne veulent pas que les postiers du 92 donnent l’exemple d’une lutte victorieuse. Montrons leur qu’en s’acharnant ils nous poussent à être encore plus nombreux et à arracher un protocole de fin de conflit !

  • RDV lundi 7h30 PRÉCISES au bureau de poste de Levallois 129 rue Marius Aufan métro pont de Levallois.
  • RDV lundi 12h30 pour exiger la LIBÉRATION DE GAËL

ATTENTION : Gaêl ayant été transféré au Commissariat du 15ème, le rassemblement de 12H30 aura lieu devant celui-ci au 250 rue de Vaugirard.

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 16 juin - 21h


Gaël Quirante va passer la nuit en garde-à-vue : nous ne laisserons pas faire !

Gaël et ses 150 collègues en grève depuis bientôt 15 mois ont engagé un bras de fer avec la direction de La Poste, qui dépense tant et plus en huissiers et vigiles pour anéantir cette grève plutôt que de signer un protocole de fin de conflit : 10 millions d’euros ont été dépensés par La Poste pour tenter d’écraser les grévistes… en vain !

Voilà pourquoi P. Wahl le PDG de La Poste et tous ses valets font appel à l’Etat et en l’occurrence à son bras armé la police pour arbitrer un conflit du travail.

Gaël n’a pas été le seul inquiété : les policiers se sont également présentés au domicile d’un deuxième gréviste, et à celui d’un journaliste indépendant, présent sur les lieux au Siège nationale de La Poste vendredi lors de l’évacuation des grévistes qui exigeaient des négociations !

Après plusieurs semaines de négociations, alors qu’un accord était à portée de main, La Poste a choisi mardi dernier d’imposer un ultimatum aux grévistes, en menaçant d’annuler toutes les avancées négociées jusqu’ici, et en voulant imposer la possibilité de sanctionner tous les grévistes et leurs représentants après la grève.

La colère qui nous anime ce soir n’a d’équivalent que notre détermination à faire libérer Gaël ET à gagner cette grève historique.

Gaël, dès demain, tes collègues, tes camarades, toutes et tous les soutiens, tes amiEs seront sur le pied de guerre.

Nous exigeons la libération immédiate de Gaël et l’abandon de toutes les poursuites !

À 12h30 lundi 17 juin, un rassemblement aura lieu devant la Sûreté territoriale, au 3 rue Riquet dans le 19ème arrondissement de Paris.

ATTENTION : Gaêl ayant été transféré au Commissariat du 15ème, le rassemblement de 12H30 aura finalement lieu devant celui-ci au 250 rue de Vaugirard.

Retour sur le rassemblement organisé le dimanche 16 juin

Quelques unes des prises de parole lors du rassemblement organisé devant le commissariat :

Voir également le Communiqué de SUD PTT en pj

Pour suivre l’actualité de la lutte sur la page Facebook de SUD ACTIVITES POSTALES 92 : https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine

>> Suivre l’événement Facebook

Images à télécharger



Article publié le 17 juin 2019