SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Grève intersyndicale le 23 septembre : exigeons un plan d’urgence pour l’éducation, stoppons la politique et le mépris de Blanquer !

[-à lire sur le site de sud éducation 63→https://www.sudeducation63.org/Greve-intersyndicale-le-23-septembre-exigeons-un-plan-d-urgence-pour-l.html]

En 4 ans, Blanquer a considérablement dégradé le service public d’éducation. Il a montré cette rentrée encore son incapacité à faire face à la crise sanitaire. Entre les évaluations nationales dès le plus jeune âge et l’instauration d’une part de contrôle continu pour l’obtention du baccalauréat, il a imposé une évaluation permanente des élèves au détriment de la relation pédagogique qui doit unir les enseignant-e-s aux élèves. À la toute fin de l’année scolaire précédente, Blanquer a achevé la destruction du bac national et cassé l’indispensable collégialité des écoles en voulant imposer un rôle hiérarchique aux directrices et directeurs d’école. Il démantèle l’éducation prioritaire et la formation initiale. Chaque année, les suppressions de postes et les fermetures de classes amplifient la mise sous pression des personnels.

Stop ! Enseigner devient chaque jour un combat contre l’institution !

Face à la situation sanitaire et aux conditions d’enseignement qu’elle impose SUD éducation réaffirme la nécessité de mettre en place un plan d’urgence qui remette l’intérêt des élèves et des personnels au cœur de la politique éducative.
Dans le cadre général de la fonction publique, il faut augmenter les salaires de tous les personnels de l’éducation nationale. L’annulation des primes exorbitantes des hauts fonctionnaires (Recteurs, Dasen,…) peut concourir à cette juste mesure.
L’école de Blanquer broie les élèves et les personnels : à l’inverse, SUD éducation défend sans relâche le projet d’une école laïque, émancipatrice et égalitaire.
SUD éducation , FSU (SNES et SNUIPP), CGT Educ’Action et FO appellent l’ensemble des personnels à se mettre en grève le 23 septembre.
SUD éducation appelle les personnels à se réunir en Assemblée générale pour formuler leurs revendications et décider des moyens d’action pour ancrer cette grève dans la durée.
• Contre la politique libérale de Blanquer qui favorise les inégalités
• Pour une véritable augmentation des salaires
• Contre la disparition progressive du statut de fonctionnaire
• Pour titulariser, recruter davantage, mieux former.
• Contre les sureffectifs
• Pour une politique des moyens de remplacement digne de ce nom
•Pour un réel accompagnement des élèves à besoins particuliers
• Pour créer un vrai secteur médico-social de l’Éducation nationale dans lequel les AESH titularisé-e-s trouveraient leur place.
À lire le tract sud éducation et intersyndicale 63 en PJ

Documents à télécharger



Article publié le 23 septembre 2021


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE