SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Kenya. Les dispositions visant à fermer deux organisations de défense des droits humains sont illégales et irresponsables

Communiqué Amnesty international

En réaction aux dispositions prises par l’organisme kenyan qui supervise les organisations non gouvernementales (ONG) en vue de fermer deux organisations de défense des droits humains – la Commission kenyane des droits humains (KHRC) et l’African Centre for Open Governance (AfriCoG) – Michelle Kagari, directrice adjointe du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et région des Grands Lacs d’Amnesty International, a déclaré :

« La décision du Conseil de coordination des ONG doit être perçue pour ce qu’elle est réellement : une manœuvre cynique visant à jeter le discrédit sur les organisations de défense des droits humains. C’est une mesure illégale et irresponsable en cette période post-électorale tendue.

Il faut enrayer immédiatement cette attaque contre les organisations de défense des droits humains.

[...]

>> Kenya. Les dispositions visant à fermer deux organisations de défense des droits humains sont illégales et irresponsables



Article publié le 16 août 2017