SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

L’assurance chômage, c’est fini ?

AC !

RU ou RUA : Attention aux illusions néolibérales !

Depuis deux ans, le gouvernement a entrepris en même temps deux chantiers : celui de la liquidation de l’Assurance chômage et celui dit de la « lutte contre la pauvreté ». Une semaine après l’adoption de la loi Pénicaud visant à la destruction de l’Assurance chômage, le 13/09/2018, Macron annonçait la mise en œuvre d’un vaste « Plan de lutte contre la pauvreté » et l’ouverture d’une concertation au sujet de la création d’un « Revenu universel d’activité » avec les associations du collectif ALERTE - composé d’organisations caritatives.

La réforme en cours du système d’Assurance chômage (Loi Pénicaud du 05/09/18, décret du 30/12/18 aggravant les contrôles et les sanctions sur les demandeurs d’emploi et nouvelles mesures annoncées le 18/06/19) vise à exclure de l’indemnisation du chômage des centaines de milliers de demandeurs d’emploi et à abaisser le niveau des allocations de façon drastique pour tous.

Elle va faire basculer des centaines de milliers de personnes dans les aides sociales et la pauvreté, en plus de celles qui y sont déjà. Alors que 42 % des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont actuellement indemnisés par l’Unedic, cette réforme a prévu une forte baisse de moyens pour l’assurance chômage, une fiscalisation et une étatisation du régime. Tout ceci contribuant à mettre en place un système fondé sur l’assistance et la charité d’Etat pour le plus grand nombre des chômeurs et précaires.

Même si le RUA envisagé par le gouvernement était un « revenu universel » tel que le rêvent certaines associations disant lutter contre la pauvreté, il n’y aurait là qu’une vaste opération de tromperie de l’opinion et de division des chômeurs et des précaires.

[...]

>> L’assurance chômage, c’est fini ?



Article publié le 25 juin 2019