SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

LE NUMÉRO 4 DE LA VOIX DES SUD MICHELIN

à lire en PJ ou ci dessous

VOIX DES SUD MICHELIN

Cette édition traite de l’actualité de tous les sites où SUD Michelin est implanté, sans oublier les différentes informations nationales.

Nous avons décidé de mettre en avant, dans cette parution, le courrier envoyé à la Direction de l’entreprise afin de rendre obligatoire la renégociation de l’accord classifications.

Ce sujet sera une de nos priorités en 2019 !

L’année prochaine sera riche en activités pour les Organisations Syndicales puisque tous les sites
auront leurs élections professionnelles pour élire leurs représentants du personnel au CSE, entre
janvier et mai.

On compte sur vous.

Quelques échos des sites Michelin

LADOUX

Le revers de la réorganisation

De nombreux salarié(e)s sont en souffrance et de plus en plus de services sont en veille RPS sur les sites de Clermont-Ferrand, dont celui de Ladoux. Dans notre journal de juillet nous vous décrivions la situation du service PM/EPC. Aujourd’hui pour compenser le manque d’effectif, le service a de nouveau recours aux intérimaires alors que fin 2017 nous les remercions.
Quelle qualité de résultats et d’expertises pourra donner demain le laboratoire central de mesures chimiques si l’on ne pérennise pas le personnel ?

D’une façon générale, la diminution des postes dans les services, la difficulté de recrutement interne ainsi que le ciblage des embauches externes sur le deuxième trimestre participent à la dégradation des conditions de travail et le mal être des salariés.

DÉLÉGATION DE LA SÛRETÉ À LADOUX

Une partie du secteur de surveillance du site de Ladoux était composée de salariés Michelin. C’était pratiquement un des derniers sites sur la MFPM dans lequel c’était le cas ! En effet cette activité avait été confiée à des entreprises extérieures depuis quelques années (PAG, ONET etc…) afin de se recentrer sur les métiers coeurs.

Les élus SUD de Ladoux s’étonnent de « l’externalisation » de cette activité car le site en matière de sûreté est plus que sensible et justifiait que celle-ci soit confiée à des salariés Michelin.

Nous regrettons ce choix car ces postes peuvent permettre le reclassement de certains salariés en inaptitude, ce qui demain ne sera plus possible en confiant ces activités à des sociétés extérieures !

Après les services de nettoyage, c’est donc au tour de la surveillance d’être complètement confiée à des prestataires. Aujourd’hui il n’est toujours pas simple de reclasser les salariés, demain ce sera encore pire à cause de choix politiques faits par l’entreprise.

GRAVANCHES

Production au plus près des constructeurs

Depuis janvier 2018, une baisse de production due à un stock important et une diminution des ventes, le site a même fermé la semaine de l’ascension, le site s’est lancé comme « Challenge » de fabriquer des petites séries pour les constructeurs en première monte car l’usine de Roanne aurait, soit disant, des difficultés à les produire.

Ces nombreux changements de dimensions engendrent des aléas au redémarrage des GMT ou C3M, ce qui a pénalisé les résultats des critères de la part variable agent (RVA). Malgré les efforts de chacun, ceux-ci n’ont pas été récompensés à leur juste valeur.

Cette année les salariés n’auront que le tiers de ce qu’ils auraient pu toucher (1 800 € maximum). D’autant plus que la RVA sera inférieure à la somme annuelle de 2017.

L’organisation actuelle et les effectifs ne sont pas en adéquation avec la réactivité demandée.

COMBAUDE

Atelier ‘Moules’

Le personnel de l’atelier de fabrication de moules MMS a eu les orientations à venir pour cette activité, un objectif à atteindre mi 2019 est donné. Ce passage à l’action avec cette mise en mouvement attendu concerne la diminution des AT, le respect des livraisons.

Dans ce contexte de réorganisation, d’exigences de flexibilité et réactivité, un énième plan progrès est lancé. Des investissements sont prévus en nouvelles machines et sont nécessaires pour que cet
atelier reste fournisseur pour les usines de Roanne et GRV.

Du personnel doit être embauché pour compenser les départs de fin de carrière et non répartis sur les équipes source de risques psychosociaux.

CATAROUX

Équipe de fin de semaine – C2 Cataroux

Les demandes de plus en plus nombreuses de pneumatiques Porsche, Endurance, IMSA ont conduit l’Entreprise à demander la mise en place d’Équipe Fin de Semaine sur C2 Cataroux !

Ce projet, qui va regrouper l’ensemble des fonctions de l’atelier, va concerner les opérations de fabrication, changement de dimension, qualité, etc.Ce seront au total 20 personnes qui seront concernées par ce projet, sur la base du volontariat, ce à quoi les équipes SUD seront vigilantes !

Environ 70 % de cet effectif sera constitué de salariés de l’atelier avec un manager dédié à accompagner ces personnes.

Dans un contexte inquiétant sur l’avenir des activités industrielles sur Clermont- Ferrand, cette demande constitue une bonne nouvelle, à condition que les effectifs qui seront ponctionnés dans les équipes actuelles soient remplacés et que cette organisation ne mette pas en difficulté l’atelier par ailleurs !

Les équipes devraient être mises en place à compter de février 2019 et éventuellement prolongeables en 2020 !

image journal 1 {PNG}

image journal 2 {PNG}

image journal 3 {PNG}

image journal 4 {PNG}

image journal 5 {PNG}

Documents à télécharger



Article publié le 23 décembre 2018


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE