SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Le maire de Riace, ville d’accueil pour les migrants, doit être immédiatement libéré

Communiqué LDH

Le film Un paese di Calabria nous avait montré comment Riace, commune du sud de l’Italie en déclin, revivait avec l’accueil de migrants.

En 2016, le magazine Fortune mettait le maire de la ville, Mimmo Lucano, dans sa liste des cinquante plus grands leaders mondiaux.

Ce matin, Mimmo Lucano a été arrêté au prétexte de favoriser l’immigration clandestine.

Un nouveau pas du ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, qui déclarait, il y a quelques semaines de cela, qu’il irait à Riace lorsque Mimmo Lucano n’en serait plus le maire.

Après la fermeture des ports italiens aux migrants secourus en mer, le leader d’extrême droite poursuit dans la voie de la criminalisation de leur accueil.

La Ligue des droits de l’Homme interpelle les responsables européens pour qu’ils demandent à l’Italie de respecter le droit d’accueil des migrants.

Elle demande au président de la République d’intervenir auprès du gouvernement italien pour la libération immédiate de Mimmo Lucano.

Paris, le 2 octobre 2018

>> Le maire de Riace, ville d’accueil pour les migrants, doit être immédiatement libéré



Article publié le 3 octobre 2018