SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités internationales

Le syndicaliste iranien Mahmoud Beheshti Langroodi en grève de la faim depuis le 26 novembre !

Communiqué Solidaires

Mahmoud Beheshti Langroodi, porte-parole de l’Association des enseignants iraniens, est en grève de la faim depuis le 26 novembre.

Emprisonné depuis le 6 septembre, il revendique notamment :
- l’annulation de sa condamnation à 9 ans de prison,
- la tenue d’un procès public devant un jury et en compagnie d’un avocat.

Peu après son arrestation, il avait déjà fait une grève de la faim de six jours pour protester contre son incarcération injuste.

Le cas de ce syndicaliste c’est pas isolé

Depuis des années, les enseignants mènent des luttes pour obtenir un salaire au-dessus du seuil de pauvreté, le droit d’avoir des syndicats indépendants, le droit à l’enseignement gratuit et l’arrêt de la privatisation des écoles.

En 2015, ils se sont notamment mobilisés en janvier, en mars, en avril et en mai. Ils ont également manifesté le 22 juillet.

A chaque fois, la réponse du régime a été l’intimidation, l’arrestation et la prison.
Hashemi Baghani, Ismail Abdi et un certain nombre d’autres enseignants ont, par exemple, été également condamnés à de lourdes peines de prison.

L’Union syndicale Solidaires affirme sa solidarité avec Mahmoud Behsheti Langoodi.
Elle demande sa libération ainsi que celle des autres militants emprisonnés.

Documents à télécharger



Article publié le 15 décembre 2015