SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités

Loi travail 2... Ordonnances ou pas... ON N’EN VEUT PAS !!!

Suivez la mobilisation au quotidien sur notre page Facebook

www.facebook.com/lamobilisation

L’objectif est de publier les appels (locaux, nationaux, dans les secteurs ou en interpro) à la grève, à la mobilisation, mais aussi des photos, des films, des comptes rendus de manif ou d’actions.

ACTUALITE : Journée de mobilisation privé/public du 19 octobre

La CGT a lancé après l’intersyndicale du 9 octobre une journée de mobilisation interprofessionnelle le 19 octobre contre les ordonnances travail. Pour Solidaires elle sera une date utile pour agir et informer la population sur les enjeux, travailler à l’unité et l’amplifier à la base dans les services et les entreprises mais aussi interpeller les parlementaires de la majorité présidentielle et mobiliser les travailleuses et travailleurs.

Voir notamment :

CONVERGENCE !

PNG

L’Union syndicale Solidaires a adressé une lettre ouverte à l’ensemble des composantes du mouvement social pour se réunir rapidement et construire une riposte unitaire à la hauteur des attaques.

Ordonnances Loi travail 2 XXL : la « libération » pour les patrons, la soupe à la grimace pour les salarié-es !

La publication des ordonnances au Journal officiel du 23 septembre traduit le déni de démocratie et de débat public qui ont marqué cette réforme antisociale . Emmanuel Macron et Edouard Philippe n’ont pas envie que le projet de société qu’ils entendent mettre en oeuvre au service des seuls patrons soit débattu publiquement.

Voici les principaux contenus de ces ordonnances… et leurs conséquences néfastes pour les salarié-es :
-  Inversion de la hiérarchie des normes : au service de la flexi-précarité !
-  La Négociation collective… dans les mains des employeurs !
-  Les moyens de se « débarrasser »des salarié-es sont facilités
-  Les recours des salarié-es deviennent peau de chagrin
-  La fusion des instances représentatives du personnel : prendre la défense des salarié-es… mais pas trop !

Dans les jours et semaines qui viennent Solidaires sera dans la rue et aux côtés des salarié-es, jeunes, chômeurs-euses, précaires, retraité-es. Nous serons à chaque instant disponibles et à l’initiative pour construire des fronts unitaires jusqu’au retrait des ordonnances travail.

Toutes et tous continuons de nous mobiliser, dans nos entreprises, nos services, dans la rue !

Un petit rappel sur le droit de grève dans le privé

Inscrit à l’article 7 du préambule de la constitution de 1946, lui même référencé dans la constitution de 1958, le droit de grève est un droit constitutionnel.

Dans la tradition du monde du travail la grève est un rappel de la place centrale
qu’occupe le/la travailleur/se.

Sans travailleur-se pas d’entreprise, pas de service…

La grève est là pour rappeler à ceux qui l’oublient trop souvent : sans les travailleur-euses, rien ne fonctionne !

Petit rappel de quelques fondamentaux sur le droit de grève dans le privé : "La grève dans le privé, pour les nul-les… et les autres"

Le contenu des ordonnances (sur le site du Ministère du travail)

"Renforcement du Dialogue social : présentation des ordonnances en application de la loi d’habilitation"

... et les réactions du Syndicat des Avocats de France « Ordonnances réformant le Code du travail : l’escalade du pire » et du Syndicat de la Magistrature « Indemnités plafonnées, salariés sacrifiés !

VOIR LES ORDONNANCES TELLES QUE PUBLIEES AU JO DU 23 SEPTEMBRE 2017

Loi travail 2 - décryptage

La brochure de Solidaires. (cliquez sur l’image pour télécharger)

Les premières annonces du gouvernement Macron montrent sa volonté de remettre en cause des droits conquis depuis plus d’un siècle.

Une majorité parlementaire aux ordres, élue pourtant par une minorité voudrait donner toutes les libertés au gouvernement pour décider d’une loi travail XXL que Sarkozy et Hollande n’ont pas osée décliner jusqu’au bout.

Le comportement autoritaire du gouvernement est l’expression d’une dérive déjà entamée du temps de Manuel Valls qui doit servir à l’application de mesure antisociales.

Parce qu’à Solidaires, nous pensons que nous devons tous être informés sur ce qui nous attend, nous avons voulu écrire sur ce que nous concocte le gouvernement.

Des mesures sur le Code du Travail jusqu’au chômage en passant par les attaques sur les retraites, cette publication veut donner un éclairage sur les mesures
projetées par Macron et Philippe.

PNG

Voir également :

(Vidéos) Meeting "Tous ensemble, contre la casse du droit du travail !" du 9 septembre 2017

PNG

Dans la Fonction publique aussi… toutes les raisons de se mobiliser

Loi travail : les droits des femmes passent (aussi) à la trappe

Emmanuel Macron l’a promis. Les femmes seront la grande cause nationale du quinquennat. Il est élu depuis à peine 150 jours et il a déjà réussi à se faire mentir 3 fois.

Une première fois avec la nomination du gouvernement et l’absence de Ministère dédié.

Une deuxième fois cet été avec la baisse de 27% du budget du Secrétariat d’État à l’Égalité.

Une troisième fois avec la Loi Travail n°2.

Lire la tribune collective. En complément à celle-ci, un site d’interpellation de Marlène Schiappa et Emmanuel Macron a été mis en ligne : http://thecampaign.io/loi-travail-les-femmes-passent-aussi-a-la-trappe/

Lettre ouverte de l’Union syndicale Solidaires aux salarié-es, aux organisations et équipes syndicales

PNG

Nos vidéos "Les tribulations du code du travail en Macronie"

Le 29 mai dernier, Solidaires et la petite Boite A Outils organisaient à la Bourse du travail à Paris le premier "Solidaires Social Club" qui avait pour thème "Les tribulations du code du travail en Macronie".

Pour visionner le trailer de cette soirée ainsi que le débat en trois vidéos (1ère partie : la négociation collective ; 2ème partie : Les Instances Représentatives du Personnel ; 3ème partie : La santé et les conditions de travail), c’est ICI

Au-delà du Code du travail, d’autres attaques se profilent

Macron entend mener son programme au pas de charge : une fois le code du travail bouclé, l’assurance chômage et les retraites viendront derrière. La fonction publique n’est pas en reste, les diminutions d’effectifs et la remise en cause du statut continueront, la logique de casse du service public reste la norme. Le cadre protecteur qui s’est construit à l’issue de la seconde guerre mondiale en créant la sécurité sociale est clairement dans le collimateur de ce gouvernement et là aussi la volonté de rogner sur la place des organisations syndicales. Un Etat soumis aux seuls intérêts patronaux serait demain le régulateur en chef.

ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES ARCHIVES

10 octobre Public-Privé - Contre la régression sociale : Tou-te-s en grève et en manifestation

Le 10 octobre prochain , les 9 organisations syndicales de la fonction publique ont décidé d’une journée de grève et de manifestation pour dénoncer les attaques du gouvernement Macron faites aux agent-es de la fonction publique. Attaques sur leur pouvoir d’achat, attaques contre les emplois, attaques contre les missions de services publics.

Solidaires, résolument engagé dans le combat contre les mesures de régression sociale, qu’elles soient à l’intention du secteur privé au travers de la loi travail XXL ou à l’intention du secteur public au travers des mesures inscrites dans le Projet de Loi Finance (PLF) 2018, appelle à faire de la journée de grève du 10 octobre un nouveau temps fort de luttes. C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des organisations de notre union à se mobiliser comme nous l’avons fait les 12 et 21 septembre dernier.

Contre les politiques de régressions sociales, dans le privé comme le public, construisons la convergence

Voire notre rubrique consacrée au 10 octobre

Avec notamment :

Quelques unes de nos Expressions nationales

  • Tract/Affichette - Loi travail 2 XXL on n’en veut pas n° 2 (23 août 2017) "Contrat de travail"

Quelques matériels parmi ceux des structures membres de Solidaires

- L’appel de l’Union Solidaires transports au 21 septembre (et aussi au 25 pour les routiers)

- L’appel de SUD Education "Toutes et tous en grève le 21 septembre !"

- L’appel de SUD Rail "En grève et dans les manifestations, amplifions la mobilisation le 21 Septembre !"

- L’appel de l’UNIRS Solidaires

- Vidéo Solidaires 06 "Violences policières lors de la manifestation du 12 septembre 2017 à NICE"

- Tract SUD Chimie "CONTRE LE RETOUR AU 19ème SIECLE CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES"

- Appel commun - dont SUD Commerces et Services "12 septembre : le commerce mobilisé contre les ordonnances"

- Appel SUD Education "École, salarié-e-s du public, salarié-e-s du privé, tou-te-s attaqué-e-s - En grève le 12 septembre !"

- Tract SUD Rail "30 août et 12 septembre : Tous concerné-e)s et dans l’action pour ne pas subir un recul social de 100 ans !!"

- Tract SUD PTT "Mobiliser et gagner pour une autre société"

- Tract SUD Aérien "Loi Macron ordonne ! TRAVAILLE OU LICENCIE"

- Tract Solidaires Finances publiques "12 septembre « Macronisme » ou rasoir multi-lames de notre modèle social ? Refusons les ordonnances du faux docteur Macron !"

- Tract Solidaires Pas-de-Calais "Régression sociale : non merci !"

- Tract SUD Renault Guyancourt/Aubevoye "Des ordonnances pour « rénover » le Code du Travail : Entre illusions et archaïsmes"

- Constitution d’un Front social, dont Solidaires 22, à St-Brieuc "FACE À MACRON Construisons le Front social

- Communiqué intersyndical 93 "En Seine-Saint-Denis : pour la CGT, FO, FSU, CFE-CGC, Solidaires, UNEF la Loi Travail XXL, c’est toujours non ! Construisons les mobilisations !"

- Communiqué et Tract Solidaires Moselle à l’occasion du passage du Tour de France en Moselle le 4 juillet.

- Quelques photos du rassemblement intersyndical IdF organisé à proximité de l’Assemblée nationale le 27 juin 2017 "Pas de code du travail sur ordonnance !" ainsi qu’un rassemblement le 28 juin à Rennes

- Tract intersyndical Tarn contre la politique antisociale du gouvernement Macron

- Solidaires industrie "La destruction du Code du travail ne se négocie pas, elle se combat"

- SUD Education "Contre la régression sociale générale"

Images à télécharger



Article publié le 30 septembre 2017