SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Alsace 67/68

MANIFESTATION CONTRE LA LOI SECURITE GLOBALE

A STRASBOURG, COMME PARTOUT EN FRANCE, NOUS SOMMES DES CENTAINES DE MILLIERS A NOUS MOBILISER CONTRE LA PROPOSITION DE LOI « SECURITE GLOBALE »

AVEC UNE VINGTAINE D’ORGANISATIONS ET DE NOMBREUX CITOYENS, AMPLIFIONS LA LUTTE JUSQU’AU RETRAIT !

Le gouvernement tente de nous endormir avec la réécriture de l’article 24 (et son potentiel passage dans l’article 25 de la loi sur le séparatisme), mais nous ne sommes pas dupes : les autres articles sont tout aussi catastrophiques pour nos libertés : les drones-caméra (article 22), l’autorisation du port d’arme en dehors du service (article 25) et on en passe des bonnes et des meilleures : c’est toute la loi qui doit finir à la poubelle ! Et avec elle le Schéma de maintien de l’ordre, l’impunité policière, les petits arrangements de l’IGPN et aussi le ministre et son président.

Nous ne sommes pas dupes, les violences policières qu’on veut nous empêcher de filmer ne sont pas des bavures, elles constituent la réponse d’un Etat autoritaire à la contestation et la violence systémique d’un état policier. Cette question des violences policières a pendant trop longtemps été ignorée parce qu’elle concernait principalement les quartiers populaires, les manifestations contre la loi travail, puis la répression sanglante du mouvement des gilets jaunes a propulsé le sujet dans nos centres-villes, et dans nos petites ville. Désormais plus personne ne peut encore décemment nier que la police est violente.

Par ailleurs, dans l’enseignement supérieur, la Loi de Programmation de la Recherche (LPR) a étendu aux campus universitaires le délit d’entrave rendant impossible pour les étudiant.es de se réunir en AG ou de se regrouper avec d’autres personnels. Ce délit sera désormais passible de 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Cette loi intervient au milieu d’une crise sanitaire qui a précipité beaucoup de personnes au chômage et accroît jour après jour les licenciements, et la pauvreté. Elle doit nous mobiliser fortement.

Samedi 5 décembre, plusieurs milliers de manifestants ont scandé le refus de cette loi et des politiques antisociales de ce gouvernement, et ce malgré les provocations des fachos, les arrestations arbitraires et les tentatives de la Prefecture de contrarier cette manifestation (interdiction du centre-ville, contrôles aux abords de la manif, interpellations...)

Violences policières, bâillonnement des universités et violences sociales font partie d’une même politique d’injustices.
Une manifestation aura lieu à Strasbourg ce samedi 12 décembre à l’appel d’une vingtaine d’organisation.

Tous et toutes ensemble le samedi 12 décembre
12h30 Assemblée Populaire Place de la République
14h Place de la République pour la manifestation



Article publié le 12 décembre 2020


Contact

Tél : 03 67 15 28 80
07 62 12 25 28


Email : solidairesalsace@gmail.com
Voir leur site

Adresse postale
Maison des syndicats
1 rue Sédillot
67000 Strasbourg

Réseaux Sociaux


MEDIATHEQUE