SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités internationales

Mobilisations à Hong Kong

Depuis le mois de juin, face à l’obstination des pouvoirs de Hong Kong et Pékin, se succèdent rassemblements, manifestations, blocages divers, etc. Simultanément, la répression se déchaîne.

Communiqué de presse de SUD Aérien et ALTER du 21 août

Air France, Syndicat ALTER, situation politique à Hong Kong

Depuis le début des mobilisations et grèves de juin dernier, Hong Kong a été en grande partie paralysé en plusieurs occasions : les deux secteurs phares de Hong Kong, le transport aérien et le secteur bancaire ont été particulièrement touchés.
Les syndicats Sud aérien et ALTER apportent tout leur soutien et leur solidarité aux
travailleurs/euses de l’aérien à Hong Kong, en lutte pour leurs droits démocratiques.

Sud aérien et ALTER dénoncent l’exigence des autorités de Pékin que tout personnel navigant hongkongais ayant participé ou soutenu des manifestations soit interdit de vol vers la Chine continentale ou survolant l’espace aérien chinois.

Sud aérien et ALTER sont en particulier en complète solidarité avec les travailleurs/euses de Cathay Pacific menacé-es de licenciement pour participation aux mouvements de contestation en cours.

Sous pression des autorités de Pékin, la direction de Cathay Pacific a formulé des
interdictions de vol à l’endroit de celles et ceux qui participent à des actions. Deux pilotes auraient été licenciés ainsi que deux employés du sol. Une politique managériale d’intimidation et de menace est appliquée. Nous dénonçons cette répression.

Sud aérien et ALTER défendent le droit de grève et de manifester. A ce titre Sud aérien et ALTER soutiennent les appels à l’arrêt des mesures répressives ordonnées par la direction de Cathay Pacific.

Les Bureaux.

Retrouvez ce communiqué en pièce jointe.

  • Par ailleurs un 1er communiqué de SUD Aérien a a été repris localement sur des sites en anglais et en chinois

Communiqué de Solidaires après la grève générale du 5 août

Hong Kong : une grève historique

Hong Kong a connu lundi 5 août la plus importante journée de grève de son histoire. Cela est d’autant plus marquant que :

  • les grèves sont habituellement très rares à Hong Kong,
  • faire grève pour des raisons politiques n’est pas autorisé par la loi, et donc passible d’éventuelles sanctions.

Une telle détermination témoigne de l’ampleur de la crise que traverse l’ancienne colonie britannique, rétrocédée en 1997 à la Chine.

  • Ses habitant.es sont farouchement attaché.es au maintien de la liberté d’expression et d’organisation, qui sont gravement menacées par un projet d’amendement à la loi sur l’extradition. Si celui-ci était adopté, toute personne présente à Hong Kong pourrait en effet être jugée sur le continent, c’est-à-dire par des tribunaux strictement soumis au pouvoir de Pékin.
  • Obtenir que les pouvoirs executif et législatif soient enfin élus au suffrage universel, fait également partie des cinq revendications prioritaires de la grande majorité des hongkongais.es.

Retrouvez ce communiqué en pièce jointe.

Autres matériels

  • En pièce jointe : l’appel à la grève de la HKCTU
  • Ci-dessous le courrier envoyé à la HKCTU et aux associations avec lesquelles nous sommes en contact :

Paris, le 2 août 2019

Chèr.es camarades,

L’Union syndicale Solidaires apporte son entier soutien à vos luttes pour la défense et l’amélioration à Hong Kong des libertés civiques et démocratiques,

Soyez assurés de notre solidarité face à la répression à laquelle vous devez faire face.

Bonne chance dans vos rassemblements, manifestations et grèves.

Merci de nous tenir informé.es de vos mobilisations, ainsi que des initiatives internationales envisagées pour soutenir votre combat.

Union syndicale Solidaires (France)

Pour aller plus loin :la revue internationale de Solidaires sur la Chine.

Documents à télécharger



Article publié le 23 août 2019