SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Yvelines - 78

NON L’EXTRÊME DROITE NE PASSERA PAS DANS LE MANTOIS !

Marine le Pen voudrait venir pour débuter sa campagne aux Européennes et pour une pseudo-fête du drapeau (cela ne s’invente pas !) à Mantes la Ville, seule municipalité de la Région Île-de-France gérée par un maire RN (ex-FN). Au bout de quatre années, c’est une gestion comme pour toute mairie d’extrême droite, au bilan calamiteux.

Pour l’union syndicale Solidaires 78, le « rassemblement national » n’est pas un parti comme un autre. Il reste un parti fondamentalement d’extrême droite, raciste et xénophobe.
La base de sa politique reste la préférence nationale, la division des travailleurs et des travailleuses, et intrinsèquement la promotion et la domination du Capitalisme.

Nous réaffirmons, sans concession, notre antifascisme, parce qu’il est partie intégrante de notre identité et de notre projet syndical : celui-ci repose sur la défense et l’amélioration des droits individuels et collectifs dans une perspective de transformation sociale.

La priorité est de soutenir et de faire en sorte que la population qui rejette très majoritairement le RN puisse s’exprimer. La vigilance et l’implication de la population est indispensable quand l’extrême droite s’immisce dans la vie politique locale. Les syndicalistes sont à côté des gens qui subissent au quotidien le RN à Mantes la Ville. Il faut que la parole démocratique soit forte contre toute gestion et toute politique iniques du RN.
Cette perspective et la défense de nos valeurs supposent la solidarité entre tous les salarié-es, les chômeurs/euses,les retraité-es, la population de Mantes la Ville, le refus de toute forme de racisme, de sexisme, d’homophobie. Face à l’extrême droite, déviance intolérable, la seule réponse est l’offensive.

Appel unitaire Solidaires 78 / FSU 78/ CGT 78 / LDH 78 :

Idées d’Extrême droite = Danger pour vos intérêts

Marine le Pen vient pour sa fête du drapeau à Mantes la Ville, seule municipalité de la Région Île-de-France gérée par un maire d’extrême droite. Les organisations syndicales UL CGT de Mantes, Solidaires Yvelines et FSU 78 ont décidé en intersyndicale d’organiser la riposte en manifestant leur opposition aux idées xénophobes et discriminatoires du Rassemblement National :
- Les idées d’extrême droite sont aux antipodes de nos valeurs de solidarité et de justice sociale. Le discours que le Rassemblement National adresse aux salariés, aux chômeurs, n’est qu’un leurre qui vise à diviser alors que nous, organisations syndicales, œuvrons à l’unité pour résister.
- Depuis son arrivée, nous dénonçons également la gestion calamiteuse du Maire RN de Mantes-La -Ville. Le constat est sans appel :
Une dégradation des conditions de travail des agents communaux avec des signalements de plus en plus important de harcèlement moral.
Par exemple : La police municipale, pourtant service phare du maire a enregistré 17 arrivées pour 18 départs, depuis le début du mandat. Brimades, pressions psychologiques, organisation de service ubuesque
Une absence de dialogue social avec un mépris des agents et des organisations syndicales, conduisant à des conflits sociaux et des décisions autoritaires du Maire et de sa garde rapprochée.
Une diminution importante de la qualité des services publics, mais aussi, une absence d’adéquation entre les besoins des administrés et les services proposés à la population.
Des restrictions budgétaires qui conduisent à la suppression des services et à des suppressions d’emplois. Disparition pure et simple de la médiation municipale. Diminution de la capacité d’accueil des Centres de Vie sociaux. Annulation des fêtes de quartiers. Une diminution drastique des subventions aux associations mantevilloises. Des choix de gestion qui ne permettent plus le bien vivre à Mantes la ville
En résumé : austérité, autoritarisme, inégalités, injustices, discriminations, non-respect de la légalité ...
La gestion de la ville et la démocratie à bout de souffle à Mantes la Ville :
De plus en plus de conseils municipaux sont annulés pour faute de quorum. La cause, un manque de présence des conseillers municipaux de la majorité, révélateur d’un malaise consécutif d’une gestion à bout de souffle, autoritaire, ne respectant pas les règles républicaines et démocratiques.
Nous invitons toutes les organisations soucieuses de lutter contre les idées d’extrême droite à s’unir à notre démarche dans un cadre unitaire.

Venez nous rejoindre :
Rassemblement devant la Mairie de 9 h à 14 h
Dimanche 23 septembre
Initiative soutenue par : Attac Nord 78, CRIC, EELV, FI Mantois, Front social 78, MJCF 78, Nous Mantevillois, PCF Mantois, Sud Éducation 78.

Documents à télécharger



Article publié le 21 septembre 2018


Contact

MEDIATHEQUE