SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Nous exigeons la réintégration immédiate des enseignant(e)s licencié(e)s injustement !

Communiqué Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Depuis février 2013 la « Coordinadora Nacional de Trabajadores de la Educación » (CNTE) poursuit une lutte intense au Mexique, contre ce que le gouvernement a appelé “Réforme Educative”, dont les objectifs sont la privatisation du service public d’éducation et son démantèlement, en plus de modifier considérablement les conditions de travail .

A travers sa courageuse lutte, la CNTE ne défend pas seulement les travailleurs et travailleuses de l’éducation et un système émancipateur d’éducation au Mexique, mais dans le monde entier. Nous sommes conscient(e)s du coût incommensurable de cette lutte : plusieurs camarades ont été tué(e)s, des dizaines sont emprisonné(e)s, des milliers sont licencié(e)s, la répression est généralisée.

Le gouvernement mexicain prétend imposer, à feu et à sang, les directives des organismes capitalistes comme l’OCDE, le FMI et la Banque Mondiale.

Le dernier ordre du pouvoir a été le licenciement de 28 enseignant(e)s de la ville de Mexico de la Section IX SNTE-CNTE depuis le 1er octobre, en raison de leur participation aux mobilisations du mois de juillet 2016. Ces 28 s’ajoutent aux 3360 professeurs déjà licencié(e)s.

La régression capitaliste étant globale, la réponse des travailleurs été travailleuses doit l’être également.
Le Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes exige, aux cotés de la CNTE, la réintégration immédiate des enseignant(e)s injustement licencié(e)s.

¡ Arriba los y las que luchan !

Documents à télécharger



Article publié le 30 octobre 2016