SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Pour une PAAC post 2020 en faveur de l’emploi paysan, de la vitalité des territoires et d’une alimentation de qualité

Communiqué Confédération paysanne

Ce 25 septembre, les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne, en réunion informelle en Autriche, débattront de la PAC* post 2020. Pour apporter de la vitalité dans les territoires et produire une alimentation de qualité, la Confédération paysanne rappelle que la solution réside dans la transition des modèles agricoles européens vers l’agriculture paysanne.

Le projet de la Commission européenne, paru en juin dernier, met en avant les technologies numériques, la bioéconomie et l’agriculture intelligente comme solutions aux défis climatiques, environnementaux, alimentaires, sociaux et territoriaux de l’agriculture. Or, le développement du numérique ne garantit pas la préservation des ressources naturelles, d’autant que ces technologies sont fortement consommatrices d’énergie et coûteuses en investissements. Numérique et agriculture intelligente ne doivent donc pas être des fins en soi mais des outils au service des paysan-n-es pour développer leurs capacités d’initiative, d’autonomie et d’organisation collective. Sans compter que leur financement, via des fonds publics, ne permettra pas d’assurer le revenu des paysan-ne-s.

[...]

>> Pour une PAAC post 2020 en faveur de l’emploi paysan, de la vitalité des territoires et d’une alimentation de qualité



Article publié le 24 septembre 2018