SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

RéoPass : effets concrets de la libéralisation de l’université

[Communiqué de Presse]

10/07/19

RéoPass : effets concrets de la libéralisation de l’université

Le dispositif « MonPassPro », mis en place depuis 2017 et financé à hauteur de 3 millions d’euros par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) se donne pour objectif d’aider les étudiant·e·s en licence à se réorienter à l’université et à s’intégrer sur le marché du travail. Concrètement, le dispositif est subdivisé en trois « outils »  : RéoPass, NuméPass (projet de plate-forme numérique pour mettre en contact les étudiant·e·s avec le milieu de l’entreprise), et CréaPass (dispositif de sensibilisation à l’entrepreneuriat).

Nous étions présents à la présentation du premier et tenons à faire part de ce qu’il en est et de notre analyse.

RéoPass  est une cellule de moins de 20 personnels salarié·e·s, chargé·e·s d’accompagner les étudiant·e·s en décrochage, en tâchant de les cibler dès les premiers mois ainsi qu’au second semestre. Ce dispositif veut à la fois responsabiliser les étudiant·e·s de leur bien-être et travailler à leur orientation. Il s’envisage comme une UE facultative dans les licences d’économie, de gestion et d’Administration Économique et Sociale (AES).

Il regroupe des étudiant·e·s de diverses filières dans des ateliers qui correspondent aux deux objectifs : on aura des ateliers pour informer des dispositifs de services aux étudiant·e·s de l’université, des ateliers contre le stress (sophrologie, méthodes de relaxation, etc), mais également des cours de rédaction de CV, de speed-dating avec des entrepreneurs…

En plus d’un suivi psy organisé par trois Conseillers d’orientation-psychologues à mi-temps, le suivi sera également assuré par des services civiques étudiants avec un débit de 27h par semaine — très en-deçà du SMIC horaire.

Solidaires étudiant·e·s Clermont Auvergne tient à signifier sa totale opposition à ce dispositif.

Si nous comprenons sa mise en place, concevant parfaitement que les problèmes d’orientation ou de mal-être étudiant nécessitent des solutions, nous aimerions rappeler quelques faits : les services d’orientation au secondaire sont totalement sous-investis, les conditions d’enseignement n’y sont pas en voie d’amélioration (notamment avec la loi Blanquer).

Nous nous indignons que l’enseignement supérieur ait désormais pour mission de pallier au désinvestissement de l’Éducation Nationale.

La source des problèmes d’orientation est politique, tout comme le mal-être des étudiant·e·s.

Ce dispositif, déployé successivement à la loi ORE et à Parcoursup (qui mènent à une augmentation du nombre de réorientations, soit l’inverse de leur objectif affiché) est une nouvelle démonstration de la libéralisation de l’enseignement supérieur et de la transformation d’un service public en centre de formation à destination du privé, dirigé par des logiques managériales proprement honteuses : la logique sous-tendue par ce genre de dispositif est une réorientation des moyens humains et économiques de l’enseignement supérieur vers une mission de professionnalisation (censée être à la charge des entreprises) et de précarisation. Le fait que soient recruté·e·s des services civiques, des étudiant·e·s (dont on prévoit qu’ils et elles seront peut-être en réorientation eux-mêmes) pour assumer une lourde charge de travail, comme une nouvelle solution pour ne pas investir réellement, est un énième scandale.

L’université n’est pas au service des détenteurs de capitaux, mais au service des étudiant·e·s.

Nous n’avons pas besoin de cours de sophrologie, mais de nous syndiquer et de lutter pour que l’enseignement supérieur et la recherche reste notre service public.

Solidaires étudiant-e-s Clermont Auvergne
@SolidairesEtu63
sudetudiant63@gmail.com

communiqué image {PNG}

Documents à télécharger



Article publié le 13 juillet 2019


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE