SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Fédération SUD Commerces et Services

SUD appelle à la mobilisation en juin 2021 Pétition-Réseaux sociaux Manifestation samedi 19 juin

SUD appelle à la mobilisation en juin 2021
Pétition-Réseaux sociaux
Manifestation samedi 19 juin

Plan de « Départs Volontaires » une finalité, voir une étape ?

Une finalité ?
Depuis des mois, voir années, nous souffrons. Certains n’attendent que de partir. C’est un mécanisme qui s’est mis en place depuis 2015, la pression est mise un peu partout.
SFR dirige par la terreur. Nous l’avons vu par des licenciements de salariés en boutique pour l’affaire des photoco- pies.
Nous l’avons aussi vu par le licenciement d’un représentant syndical malgré deux refus de l’inspection du travail. Licenciement qui sera validé par la ministre du travail pour finalement être annulé 1 an 1/2 après par le tribunal de justice.
Nous le voyons encore avec les Plans d’Accompagnement qui fleurissent un peu partout depuis des mois, et enfin plus récemment, on voit des collègues se faire licencier, profitant que 97% d’entre nous soient en télétravail...

Une étape ?
Il y a quelques jours, nous apprenions que Patrick Drahi prévoyait de vendre Portugal Telecom. Ceci pourrait donc éclairer les raisons de la précipitation dont fait preuve la direction dans la mise en place du PDV 2021.
Messieurs Drahi et Pereira seraient-ils en train de rendre SFR encore plus attractif en coupant drahistiquement une seconde fois en 5 ans dans les effectifs afin de mieux revendre ?
L’idée est bien d’envoyer de l’activité dans des entreprises à moindres coûts, où salaires et conditions de travail sont bien moins bons que chez SFR.
Aujourd’hui Intelcia et Rhon ’Télécom (pour ne citer que ces deux entreprises) sont encrées dans de très nombreux services. On voit même des salariés Rhon’ Télécom remplacer les départs de collègues internes sur des postes ’dits SFR’. C’est le cas par exemple au sein des équipes de chargés de support du niveau II de la Relation Technique Client (STC) !
On peut donc facilement comprendre que le modèle social visé par SFR serait celui de Free :
ILIAD Telecom, c’est moins de 200 salariés. Toutes les autres activités sont gérées par d’autres entreprises du groupe dans lesquelles les conditions de travail et la rémunération sont au rabais.
Aussi, chez SFR, les PDV 2017 et 2021 ne seront certainement pas les derniers.
Pendant qu’on nous demande de nous serrer la ceinture, de son côté, Monsieur Drahi a vu sa fortune personnelle doubler entre mars et décembre 2020 (+7 milliards d’euros).

Un PDV vaut mieux qu’un PSE ?
Les dernières réformes ont simplifié la tâche au patronat pour la mise en place de PSE, mais quel gouvernement, aussi libéral soit-il, oserait laisser l’entreprise aux 4,3 milliards d’euros d’Ebitda envoyer des salariés pointer au chô- mage aux frais de la sécurité sociale ? Soyons un peu sérieux !
D’autres vous diront, qu’à l’heure actuelle, la loi ne permet pas de contester cette réorganisation qui fait suite aux récentes Organisations Stratégiques présentées en CSE-Central, devrait-on donc ne rien faire et subir une nouvelle fois ?

Qu’est-ce qui a permis à SFR d’être aussi profitable ?
C’est notre engagement sans faille depuis des années, et notamment depuis le début de la crise sanitaire. N’ou- blions pas qu’en guise de remerciement, nous n’avons obtenu que du mépris (Chômage partiel pour 4700 salariés dont 2000 dans l’UES alors que nous avions de l’activité et que nous la menions en télétravail, augmentations à 0%,

Si SFR est si profitable, c’est grâce à nous, grâce à notre travail, notre implication. Parce que l’on a conscience que notre activité est un service que l’on doit aux usagers de nos réseaux et nos services. SFR n’a pas été déclaré Opéra- teur d’Importance Vitale pour la nation pour rien, SFR propose un service public géré par une entreprise privée.

Mobilisation ?
Depuis l’annonce de cette réorganisation en mars dernier, nous sommes nombreux à attendre qu’une date de mo- bilisation soit proposée.
Le mercredi 19 mai 2021, SUD a initié une réunion avec toutes les Organisations Syndicales de l’UES SFR pour cons- truire une mobilisation UNITAIRE en Juin. La CGT a répondu présent, d’autres se sont connectés sans donner suite, d’autres n’ont pas répondu. Nous avons mis en ligne une pétition avec la CGT.

Pourquoi se mobiliser en juin ?
Le mois de juin est le dernier mois du trimestre ET du semestre. Fin juin, des services entiers de l’entreprise seront en ’Jours Rouges’ (Commerce, ADV, SI...). Nous avons donc, sur cette période là, un pouvoir de nuisance encore plus important que sur d’autres périodes.
Le 11 juin, c’est aussi le jour où le CSE-Central doit donner son avis sur les Orientations Stratégiques présentées par la direction. Orientations Stratégiques qui sont à l’origine de ce PDV.

En parallèle, SUD SFR est signataire de l’appel des TUI. C’est un collectif de salariés du groupe TUI (multinationale dans le voyage et le tourisme) qui détruit 600 emplois en France, après avoir encaissé 5,5 milliards d’euros d’argent public. Au sein de l’appel des TUI, nous retrouvons des salariés d’un très grand nombre d’entreprises qui ont décidé de se mobiliser le 19 juin contre les destructions d’emplois.

SUD appelle donc les salariés de l’UES SFR et de SFR Distribution à se mobiliser en nombre en Juin :
- A compter du 11 juin 2021 :
- via la pétition mise en ligne avec la CGT.
- via les réseaux sociaux avec ce kit de mobilisation en ligne #MauvaisPlanSFR. - Le 19 juin 2021 :
- Une manifestation qui partira de devant le MEDEF à Paris à 14h00 et défilera devant les lieux de pouvoir. SUD appelle les salariés travaillant ce samedi à se mettre en grève pour rejoindre le cortège.
Ces premières mobilisations en appelleront d’autres. N’oublions pas que le mois de juin est un mois stratégique pour les finances de l’entreprise. Quand le dialogue social est à l’arrêt (c’est le cas chez SFR depuis plus d’un an), que la volonté de négocier ne porte que sur le chèque que pourront prendre celles et ceux qui partirons, c’est le seul moyen que nous, salariés, avons pour faire entendre notre voix.
Nous réinvitons à nouveau toutes les Organisations Syndicales de l’UES SFR et de SFR distribution à se joindre à nous. Faisons de ce mois de juin, la naissance d’un nouveau rapport de force dans le but de défendre nos intérêts en tant que salariés, de défendre les intérêts de nos clients qui pâtissent toujours un peu plus des méfaits de ce type de réorganisation, et de la sous-traitance à tout va.
Retrouvez nous sur : http://www.sudfr.fr

contact sur le pdf

Documents à télécharger



Article publié le 10 juin 2021


Contact

Tél : 07.64.62.92.23. / 01.40.35.31.41.


Email : federation@sudcommercesetservice (...)
Voir leur site

Adresse postale
Fédération SUD Commerces et Services
7 rue Vicq d’Azir
75010 Paris

Réseaux Sociaux



MEDIATHEQUE