SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Tchétchénie : Oyub Titiev condamné à la suite d’une procédure judiciaire injuste et absurde

FIDH / OMCT

Genève-Paris-Bruxelles, le 18 mars 2019. Aujourd’hui, un tribunal de Tchétchénie, en Russie, a condamné le défenseur des droits humains Oyub Titiev à quatre ans de prison pour de fausses accusations après un procès inique. Titiev et l’ONG de défense des droits humains pour laquelle il travaillait - Memorial - ont longtemps été une épine dans le pied des autorités locales pour leur rôle clé dans la documentation des graves violations des droits humains en Tchétchénie.

La FIDH et l’OMCT, sous l’égide de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, condamnent sans équivoque la condamnation prononcée aujourd’hui contre Oyub Titiev par le tribunal municipal de Shali pour "possession de marijuana à grande échelle" (Article 228(2) du Code pénal russe).

La procédure pénale engagée contre M. Titiev, détenu depuis son arrestation le 9 janvier 2018, constitue une parodie de justice et a pour seul but d’humilier et de punir Titiev pour ses activités en faveur des droits humains. La décision d’aujourd’hui, qui a été observée par l’Observatoire et IPHR, constitue également une mise en garde pour les autres défenseurs des droits humains : ils doivent garder le silence ou assumer les conséquences de leurs prises de positions.

[...]

>> Tchétchénie : Oyub Titiev condamné à la suite d’une procédure judiciaire injuste et absurde



Article publié le 19 mars 2019