SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Auvergne

Un 1er mai pour amplifier les mobilisations

L’union syndicale SOLIDAIRES se félicite des importantes mobilisations du 1er mai qui ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans plus de 300 manifestations dans tout le pays. L’importance des manifestations témoigne d’une volonté revendicative qui doit s’amplifier pour contraindre le gouvernement engagé dans une entreprise de destruction sociale et de réduction des libertés.

L’Union syndicale Solidaires condamne les interventions policières contre les cortèges syndicaux qui ont dû subir, comme à Paris, lacrymogènes et bousculades et qui relèvent d’un maintien de l’ordre qui consiste à faire monter les tensions, à générer des violences. Face à sa gestion catastrophique de la situation économique, sociale et sanitaire, le gouvernement a peur des mobilisations sociales qui viennent et fait tout pour les empêcher, y compris par l’intimidation et la violence.

L’Union syndicale Solidaires apporte tout son soutien à la CGT et aux camarades qui ont été violemment pris à partie à Paris par des individus violents qui n’ont rien à voir avec le mouvement syndical. Il est inacceptable que des militant.es d’une organisation syndicale de notre camp social, essentielle dans la construction des luttes, soient attaqué.es de la sorte.
Nous déplorons une fois de plus que les forces de Police ne soient pas en mesure de protéger les manifestants et d’assurer le droit de manifester partout sur le territoire.

Les organisations syndicales subissent régulièrement les conséquences des choix politiques du pouvoir qui entretiennent un climat nauséabond de tensions et de violences. En témoigne le récent saccage des locaux de l’Union Départementale FO du Puy de Dôme, les récentes menaces et intimidations faites aux Unions Locales Cgt de Cournon d’Auvergne et de Gerzat, les agressions contre des militant.e.s de Solidaires et de l’UNEF à l’issue de rassemblements et les condamnations de responsables syndicaux étudiants et de l’éducation nationale prononcées sans audience ni débats contradictoires.

À Clermont-Ferrand, plus de 2 000 personnes ont manifesté avec calme et détermination à l’appel de SOLIDAIRES, CGT, FSU, FO et UNEF. La manifestation a été rejointe par de nombreux salariés du spectacle mobilisés depuis plusieurs semaines mais également par de nombreux acteurs du mouvement social (LDH, ATTAC, RESF, Libre Pensée, associations de chômeurs, Gilets Jaunes) mobilisés depuis novembre contre la loi dite de sécurité globale, contre la casse de l’assurance chômage et contre tous les reculs sociaux qui sont autant de provocations quand les plus riches du pays ne cessent de s’enrichir

Après cette réussite de la journée internationale de luttes des travailleuses et des travailleurs, l’heure est au renforcement des mobilisations et l’urgence est à la lutte pour l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage. Cette réforme va précipiter un peu plus de monde dans la misère quand milliardaires et actionnaires voient leurs profits exploser. Cette réforme résume à elle seule l’arrogance de ce pouvoir des riches pour les riches.

L’union syndicale SOLIDAIRES appelle l’ensemble du monde du travail aux initiatives à venir pour empêcher l’application au 1er juillet de la réforme de l’assurance chômage. Cette loi doit être abrogée.

Documents à télécharger



Article publié le 5 mai 2021


Contact

Email : contact@solidaires-auvergne.org

28 rue Gabriel Péri 63000 Clermont-Fd

MEDIATHEQUE