SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Une femme contre Shell

Document Amnesty international

Shell doit répondre devant la justice des atteintes aux droits humains perpétrées au Nigeria.

Esther Kiobel s’attaque à l’une des plus grosses entreprises pétrolières du monde, Shell, dans un ultime combat pour obtenir justice. Cela fait plus que 20 ans qu’elle les poursuit, accusant Shell de collusion dans l’exécution de son mari.

Dans sa quête de pétrole dans le delta du Niger, facilitée par le gouvernement nigérian, Shell a provoqué des décennies de pollution, détruisant les communautés locales. En réaction, l’une de ces communautés, le peuple ogoni, a lancé un mouvement de contestation dans les années 1990, que les forces de sécurité du gouvernement ont systématiquement réprimé. Shell a exhorté le gouvernement à s’occuper de ces manifestations, même après avoir pris connaissance des graves violations des droits humains qui avaient lieu.

La répression a atteint son point culminant en 1995, lors du simulacre de procès et de la pendaison des responsables du mouvement ogoni, ainsi que du mari d’Esther, Barinem Kiobel.

[...]

>> Une femme contre Shell



Article publié le 4 juillet 2017