SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Solidaires Meurthe-et-Moselle - 54

Victoire des éboueurs Véolia après une grève massive

Suite au refus de la direction de l’entreprise de négocier, dès le 12 décembre, 5 heures du matin, à l’appel de SUD Solidaires et de FO, les éboueurs de Véolia propreté se sont mis en grève illimitée à 90 %. Leurs revendications portaient sur des augmentations de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.
Face à l’intransigeance de la direction, la grève a été reconduite. Chaque jour de 4h00 à 22H00, les salariés ont tenu un piquet de grève devant l’usine, avec des AG quotidiennes pour décider des suites à donner au mouvement.
Les négociations étant dans l’impasse, le 4ème jour, ils ont décidé d’aller à la rencontre des élus de l’agglomération clermontoise qui finance Véolia pour assurer le service de ramassage des ordures et qui à ce titre doit s’assurer du respect du contrat inclus dans l’appel d’offre. Ils ont expliqué aux élus la dégradation de leurs conditions de travail (camions dans des états déplorables qui tombent en panne tous les quatre matins, pas suffisamment de mécaniciens pour les réparer, diminution des équipages à 2 sur certaines tournées de ramassage au lieu de 3) et leurs salaires insuffisants pour les tâches demandées et la pénibilité. Cette rencontre n’a pas été inutile, puisque manifestement suite à l’intervention des élus afin que la direction de Véolia écoute les revendications des salariés et cherche une issue positive à ce conflit, une dernière négociation a eu lieu qui a abouti à un accord.
Après 4 jours de lutte, la direction a été obligée d’accorder une prime exceptionnelle de 55 Euros mensuelles pendant 1 an renouvelable. Les intérimaires bénéficieront désormais de la même organisation de travail que l’ensemble des salariés. Les équipages à 3 seront maintenus. Un groupe de travail syndicat et direction sera mis en place pour agir sur l’amélioration des conditions de travail
Grace à la solidarité sans faille entre les salariés, le mouvement s’est maintenu comme au premier jour.
Le relais médiatique important, les ordures commençant à s’empiler dans la ville, l’intervention des grévistes auprès des élus pour qu’ils s’impliquent ont contraint la direction à revoir sa copie et à accepter de négocier. Le soutien et la compréhension des usagers salués par les représentants SUD ont aussi été déterminants dans l’issue du conflit
Solidaires Auvergne salue l’unité et la détermination les éboueurs de Véolia qui ont montré que par la lutte on peut gagner !

Documents à télécharger



Article publié le 30 décembre 2017


Contact

Pour joindre Solidaires 54 écrivez à :
solidaires54@gmail.com

Pour joindre les conseillers du salarié de Solidaires 54, cliquez ici...


Union syndicale Solidaires 54
4 rue de Phalsbourg
54000 Nancy
Tel : 03-83-35-01-48
Portable (24h/24h) : 07 83 08 49 13

MEDIATHEQUE