SOLIDAIRES
Nous rejoindre Journalistes Membres
Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Actualités partenaires

Violences porte de la Chapelle - Le « Camp humanitaire » de Paris : un accueil à coups de lacrymo

Ce camp dit humanitaire, ouvert en novembre 2016 à l’initiative de la mairie de Paris et géré par Emmaüs solidarité, mis en avant comme vitrine de l’accueil des réfugiés cache une toute autre réalité.

Hier, mercredi 21 juin, aux alentours de 7h, l’ouverture du centre dit de « premier accueil » s’est une nouvelle fois déroulée dans un climat de violences.

Depuis des mois, porte de la Chapelle, devant ce camp, le comité d’accueil des exilés fuyant l’Afghanistan, la Syrie, le Soudan, l’Érythrée... est composé de CRS ou de gendarmes mobiles. Certains sont armés, d’autres tiennent des gazeuses à la main et tous sont positionnés derrière des barrières de protection.

[...]

>> Violences porte de la Chapelle - Le « Camp humanitaire » de Paris : un accueil à coups de lacrymo



Article publié le 22 juin 2017