(Photos) "Bloquons le Medef"

PHOTOS JEAN-CLAUDE SAGET

29/08/2018 - Dialogue et relations sociales - Marché du travail et emploi

Université du Medef : des manifestants dénoncent un exécutif au service du patronat

JOUY-EN-JOSAS, 29 août 2018 (AFP) - Près de 250 personnes manifestaient à la mi-journée mercredi à Jouy-en-Josas devant le campus où se tient l’université d’été du Medef, pour dénoncer un exécutif qui "anticipe toutes les revendications du patronat", a constaté un journaliste de l’AFP.

Le cortège, répondant notamment à l’appel de Solidaires et de plusieurs associations dont Attac et le DAL (Droit au logement), est parti de la gare de Jouy-en-Josas autour de midi, paré de nombreux drapeaux SUD et d’une banderole demandant la "séparation du Medef et de l’Etat".

Les manifestants ont rejoint vers 13H00 le campus HEC, où se réunit l’organisation patronale, à l’issue d’un défilé aux slogans de "nous sommes tous de la chair à patron"— alternant avec "chair à Macron"— et du refrain "l’argent il y en a dans les poches du patronat", transformé par certains en "dans les poches de Benalla".

"On est là pour le symbole", a expliqué Jérôme Schmitt, secrétaire national de Sud-Énergie et salarié d’EDF. "Le Medef dirige le pays, Macron n’est en fait qu’un administrateur."

"Le pouvoir en place donne au patronat de l’argent de notre poche", s’est indignée Simone, retraitée et adhérente à Attac. "Par exemple, moi, j’ai perdu 40 euros par mois avec l’augmentation de la CSG".

Quelques voix ont regretté que les rangs soient moins fournis que l’année dernière. En pleine mobilisation contre les ordonnances réformant le Code du travail, environ 400 personnes avaient alors battu le pavé de Jouy-en-Josas.

"On profite de l’université d’été du Medef pour faire notre rentrée sociale", a déclaré Éric Beynel, porte-parole national de Solidaires.

"Le Premier ministre et neuf de ses ministres ont défilé ici", à l’invitation de l’organisation patronale, a-t-il souligné. "C’est un peu aussi l’université d’été du gouvernement, qui vient prendre ses consignes auprès du patronat".

clv/cel/mm