Prise en charge syndicale des risques organisationnels, des pressions et violences au travail

Objectifs
- comprendre les mécanismes économiques et organisationnels à l'oeuvre dans les entreprises et en préciser les principaux effets, les logiques et leurs conséquences sur les salariés notamment en matière de santé mentale.
- dégager des pistes d'actions pour les équipes syndicales, des initiatives possibles, de réflexions sur les pratiques et leurs évolutions possibles.

Contenu
1- Evolutions du capitalisme et organisation du travail
- Le Taylorisme et l'évolution des organisations du travail
- La pression du client se renforce même pour les ouvriers
- Les évolutions de l'encadrement (de la 'technique' à la 'gestion')
- Les contradictions: discours sur l'autonomie mais dégradation de la santé
- Les évolution du capitalisme mondialisé: accentuation de la concurrence
- La question des moyens pour travailler correctement en opposition avec la rentabilité du capital à court terme
- Le principal conflit entre le Travail et les Directions autour de la qualité (avec des exemples de discours de Directions)
- Les conséquences en terme de résultats ( avec des exemples dans le secteur de la Santé et de l'automobile...)
- La question du fonctionnement social et de l'origine des conflits inter personnels
- Les collectifs de travail
- Des pistes d'actions pour contrer les discours patronaux, réfléchir à des pratiques qui permettent de passer de l'individuel au collectif et débat sur les exigences de qualité (sens et utilité du travail, questions éthiques...) portées par les salariés.

2- Qu'est ce que c'est les 'Risques psycho sociaux' ?
- Stress, RPS... des termes souvent assez flous
- Le stress pour les biologistes: les mécanismes de réaction de l'organisme
- Le stress pour les psychologues: les réponses comportementales
- La théorie transactionnelle du stress 'tout est dans la tête'
- Les groupes de paroles et la 'restructuration' des individus
- La gestion du stress: un énorme marché
- D'autres apports de la psychologie: la possibilité d'agir protège les individus
- Le stress pour les épidémiologistes (le modèle de Karasek)
- Deux grandes approches possibles: les salariés ou le travail...
- Dépsychologiser les conflits du travail
- Approches familiaristes (individuelles) ou approches intégrant le travail et son organisations
- De la soumission à l'autorité aux questionnements pour l'action: de positions de victimes à la résistance et à la mise à l'action...

3- Accords et rapports sur les questions de RPS et souffrance au travail
- Rapport Nasse Légeron (mars 2008)
- ANI Stress (juillet 2008)
- Commission Copé sur la souffrance au travail (decembre 2009)
- Rapport au premier ministe (Lachmann, Penicaud, Larose) février 2010
- Guide du MEDEF (mars 2010)
- ANI harcèlement et violence au travail (mars 2010)
- Mission d'information du Sénat (juillet 2010)
- Plan Santé Travail 2010-2014 (juillet 2010)
- Accords d'entreprises (FTSA, SNCF...)
- Documents INRS, ANACT etc...
- Des constats souvent justes... des analyses souvent en partie pertinentes mais des solutions qui ne répondent pas aux causes...
- Ce ne sont pas les salariés qu'il faut soigner mais l'organisation du travail...
- Lier les questions du travail et les questions économiques
- Place des salarié-es et renforcement des pouvoirs des CE et CHSCT...

4- Les pistes d'action et la prise en charge syndicale.
- La nécessité de travail collectif: pas de 'spécialistes' des instances mais un travail ensemble
- Les ressources du syndicalisme
- Place et droits des salariés, droit d'expression
- Enquêtes syndicales, heures d'information où ça existe, tournées syndicales et travail de terrain
- Rendre visible et collectif ce qui est vécu individuellement et 'dans l'ombre' par les salariés.
- La déclaration systématique des Accidents du travail (AT et AS) et les enquêtes qui mettent en lumière les causes
- Droit d'alerte et de retrait (CHSCT, DP...)
- Négocier un accord stress, un plan d'action... quelques repères
- Agir avec d'autres: médecins du travail, inspecteurs du travail, autres institutions...
- Intérêt et limites des expertises
- L'utilisation du Document Unique
- Des initiatives sur le terrain juridique (Pénale, civile, TASS, Administratif)
- Les initiatives extérieures (médias, élus, consommateurs...)
- Le travail dans Solidaires (local et national)

  • Organisme : CEFI Solidaires Ile de France
  • Lieu : Paris (75000)
  • Date de début : 3 décembre 2015
  • Date de fin : 4 décembre 2015
  • Durée : 2 jours

Vous inscrire à cette formation

Email pour les inscriptions