Le Parti démocratique du Kurdistan (PDK), dans la zone autonome kurde au nord de l'Irak, s'illustre une fois de plus dans son zèle pour collaborer avec la Turquie contre l'Administration autonome du Nord et de l'Est de la Syrie (AANES / Rojava).

Les forces de sécurité du PDK, hommes de main de la famille Barzani, bloquent le passage d'une délégation d'internationalistes qui voulaient s'y rendre afin de mener rencontres et projets en soutien à l'AANES, et découvrir le projet de société basé sur le confédéralisme démocratique qu'elle travaille à mettre en place.

L'Union Syndicale Solidaires apporte tout son soutien aux internationalistes, et dénonce les entraves à leur liberté de circulation de la part des autorités du PDK et du Gouvernement régional du Kurdistan en Irak.