Nous avons appris l’arrestation le 7 juin d’Amal Bentounsi et son placement en garde à vue pour avoir filmé un contrôle policier de jeunes dans son quartier.

Amal Bentounsi est une animatrice du collectif « urgence notre police assassine », une des initiatrice et porte parole des familles pour la marche pour la dignité du 19 mars, marche à laquelle Solidaires a participé.

L’Union syndicale Solidaires exige l’arrêt de toute poursuite.

Elle dénonce la répression du fait de filmer des actes policiers, ce qui n’est pas interdit par la loi.

Elle exige du gouvernement une politique de lutte contre les contrôles au faciès, et la condamnation de cet acte répressif indigne.