Le Défenseur des droits a répondu ce 29 mars dernier à la requête adressée par la déléguée syndicale SUD Santé Sociaux à la Sauvegarde de la Marne sur les conditions d'accueil des mineurs isolés étrangers dans un foyer de Châlons-en-Champagne.

En janvier 2017, Denko Sissoko, qui résidait dans ce foyer, se tuait en sautant du huitième étage.

Pour avoir participé à la mobilisation citoyenne dénonçant la maltraitance dans ce foyer, la même déléguée avait été réprimée et suspendue dans l'attente d'une autorisation de licenciement qui a finalement été refusée par l'administration.

Le cadre inter-associatif & syndicale continue à exiger l'ouverture d'une enquête sur le décès de Denko afin que soit établies les responsabilités (cf. communiqué de RESF du 10 mai 2017)