Aujourd’hui, à la suite de l’action « démasquons Macron » pour faire son vrai bilan écologique et social, plusieurs militant-es ont été arrêté et placé-es en garde à vue Dont Aurélie Trouvé, porte parole d’ATTAC France.

Scientifiques, urgentistes, syndicalistes, chercheur-ses et militant-es du mouvements social étaient présent-es à proximité de l’Elysée pour dénoncer le non respect des engagements climatiques de la France, les attaques contre le système social français, la casse des services publics dont celui de l’hôpital pour lequel le personnel hospitalier se bat depuis un an.

L’union syndicale Solidaires soutient l’ensemble des personnes arrêté-es et notamment Aurélie trouvé et demande leur libération immédiate.

L’union syndicale Solidaires appelle à les soutenir devant le commissariat du 5ème, rue de la Montagne Ste Geneviève (M° Maubert-Mutualité)