L’Union syndicale Solidaires se félicite de la défaite de la candidate d’extrême droite. Depuis des mois, nous menons une campagne pour rappeler que l’extrême-droite est l’ennemie des travailleuses et des travailleurs.

Pour autant, son score, la focalisation du débat public sur les propositions de haine contre les étrangers et la multiplication des violences d’extrême-droite sont très inquiétants. Nous continuerons à lutter sur tous les terrains contre les idées nauséabondes et les arnaques sociales de Le Pen et ceux/celles qui reprennent des idées d'extrême-droite au service de l’ordre social et de l’ordre économique capitaliste.

Le renforcement électoral et militant de l’extrême-droite est lié aux politiques antisociales menées par les gouvernements successifs. Les gouvernements Macron au service des plus riches n’ont fait qu’augmenter le désespoir et la pauvreté. Les politiques liberticides enferment la société dans une spirale sécuritaire. Elles sont un tremplin pour l’extrême-droite.

Aujourd’hui, Emmanuel Macron commence un nouveau quinquennat sur les ruines de l’ancien. S’il a été élu, c’est pour beaucoup pour empêcher l’extrême-droite de prendre le pouvoir d’Etat. Même s’il a la légalité des urnes, il n'a aucune légitimité populaire pour appliquer ses réformes antisociales, à commencer par celle des retraites. Nous saurons le lui rappeler.

Travailleuses et travailleurs, nous nous sommes organisé.es pour faire face aux injustices, pour nous épauler et nous défendre au quotidien, pour gagner de nouveaux droits, pour construire des alternatives au système capitaliste destructeur, des alternatives aux exploitations et aux dominations. Nous invitons le maximum de salarié.es, dans les entreprises et les administrations, à se syndiquer, à renforcer et rejoindre un collectif pour agir.

Ce sont nos luttes et nos mobilisations, nos résistances et nos espoirs qui feront la différence. L’heure est à l’unité. L’Union syndicale Solidaires la construit, avec l’intersyndicale, avec Plus Jamais Ca, l’alliance pour une reconversion écologique et sociale, et plus largement avec le mouvement social.

Nous faisons de ce 1er mai 2022 un moment central de contre offensive des travailleuses et des travailleurs, que nous souhaitons ouvert au plus grand monde.

Toutes et tous ensemble, nous allons construire un autre avenir !

Communiqué 24 avril

Face à Macron carré

Communiqué 24 avril RS