Cher Reza Shahabi, cher Hassan Saïdi,‎‎


Les organisations syndicales françaises CFDT, CGT, FSU, Solidaires et UNSA du collectif ‎syndical Iran suivent avec une grande préoccupation l’évolution de vos conditions de détention, et en particulier la condition pénitentiaire inhumaine à laquelle vous êtes soumis. ‎L’aggravation de vos états de santé après des jours de grève de la faim nous préoccupe ‎sérieusement‎. L’intégrité physique de chacun de vous est une condition préalable à la continuation de vos luttes pour les ‎justes revendications des travailleurs et travailleuses en Iran. La grève de la faim que vous avez ‎entamée, a déjà alarmé l’opinion publique sur vos situations. Nous pensons que le sérieux et ‎la sincérité de vos gestes donnent une grande force à votre message adressé à la communauté ‎internationale.‎ ‎‎ Reza et Hassan, les travailleurs et travailleuses ont besoin de vous !‎ Pour ces raisons, nos organisations syndicales soutiennent la position du syndicat Vahed estimant qu'il est maintenant urgent de suspendre ‎vos grèves de la faim.‎ C'est pour nous le meilleur moyen pour que vous puissiez continuer à participer à la lutte pour les ‎droits syndicaux fondamentaux.‎ Quelque soit vos décisions, nous continuerons bien entendu à exiger votre libération ainsi que l'accès ‎aux soins médicaux dont vous avez besoin.‎
Nos salutations les plus solidaires,‎

Paris, le 11 juillet 2022

  • Confédération française démocratique du travail (CFDT)
  • Confédération générale du travail (CGT)
  • Fédération syndicale unitaire (FSU)
  • Union syndicale Solidaires
  • Union nationale des syndicats autonomes (UNSA)